"...don't be stuck in the every day reality, allow yourself to dream, have faith in your wildest dreams." [AaRON]

"Ne restez pas scotchés à la réalité quotidenne. Permettez-vous de rêver. Croyez en vos rêves les plus fous..." [AaRON]

lundi 26 janvier 2015

HOMMAGE A DEMIS ROUSSOS/YASSOU DEMIS !



Demis Roussos, le chanteur de The Aphrodite's Child est mort à l'âge de 68 ans. 
Ça grince un peu, ce n'est pas fameux. Mais c'était en 1968. Que de souvenirs !!!

dimanche 25 janvier 2015

CINEMA : UNE MERVEILLEUSE HISTOIRE DU TEMPS


Une merveilleuse histoire du temps de James Marsch (janvier 2015) raconte l'histoire du grand astrophysicien Stephen Hawking, et de sa lutte contre une implacable maladie, qui ne l'empêcha pas de devenir l'une des plus belles intelligences de notre temps. Ce film est magnifique et mérite d'être vu. Un grand coup de chapeau à l'acteur anglais Eddie Redmayne, qui incarne aussi mimétiquement Stephen Hawking.  

samedi 24 janvier 2015

UNE DECOUVERTE MUSICALE : BENJAMIN CLEMENTINE

Je remercie ma copine Andrée-Laure (Balaurette), de m'avoir fait connaître cette nouvelle voix étrange et très émouvante.


Condolence (Condoléances)

I swear that you've seen me
Je jure que tu m’as vu
yes you've seen me here before, before
oui, que tu m’as déjà vu ici, avant
and so don't tell it
et alors ne dis pas
don't tell it otherwise
non, ne le dis pas autrement
This voice, this particular voice
Cette voix, cette voix particulière
yes you've heard it before, before
oui, tu l’as déjà entendue, avant
and so don't you dare tell it
alors, n’ose pas dire
don't you dare tell it otherwise
n’ose pas le dire autrement

No wonder why the road seems so long
Peu importe que la route paraisse si longue
'cause I have done it all before
Parce que je l’ai déjà faite avant
and I won
et j’ai gagné

You felt τhis feeling
Tu as ressenti cette impression
tell me, don't be ashamed
dis-le moi, ne soit pas timide
you felt it before, before
tu l’as déjà ressenti
and so don't tell me
alors, ne le dis pas
don't tell me otherwise
ne le dis pas d’une autre manière
I almost forgot, foolish me
J’ai Presque oublié, fou que je suis
I almost forgot, forgot
Presque oublié, oublié
where I'm from you see the rain
d’où je suis tu vois la pluie
before the rain even starts to rain
avant la pluie il commence déjà à pleuvoir

Before I was born there was a storm
Avant que je naisse il y eut un orage
before that storm there was fire
avant cet orage, il y eut le feu
burning everywhere, everywhere
qui brûlait de partout, de partout
and everything became nothing again
et tout retourna au néant
then out of nothing
puis, sorti de rien
out of absolutely nothing
sorti d’absolument rien
I Benjamin, I was born
Moi, Benjamin, je suis né
so that when I become someone one day
C’est ainsi que je devins quelqu’un un jour
I'll always remember I came from nothing
Toujours je me souviendrai que je viens du néant

No wonder why you've been buggering me
Peu importe pourquoi vous m’avez méprisé
'cause this walk it's a previous journey
c’est comme ça que ça s’est passé
and no wonder why the road seems so long
et peu importe pourquoi la route paraît si longue
'cause I have done it all before
Parce que je l’ai déjà faite
and I won
et j’ai gagné

I'm sending my condolence
Je vous envoie mes condoléances
I'm sending my condolence to fear
J’envoie mes condoléances à la peur
I'm sending my condolence
J’envoie mes condoléances
I'm sending my condolence to insecurities
J’envoie mes condoléances à l’insécurité
You should know by now
Vous devriez savoir maintenant
you should know by now that I just don't care
vous deviez savoir maintenant que je me fous
for what you might say
de ce que vous pourriez dire

might bring someone downhill
d’abaisser quelqu’un plus bas que terre
I'm sending my condolence
J’envoie mes condoléances
I'm sending my condolence to fear
J’envoie mes condoléances à la peur


Taken from http://lyricstranslate.com/fr/benjamin-clementine-condolence-lyrics.html#ixzz3PjuGeZDe

[Traduction par Roland Comte]|

samedi 10 janvier 2015

RASSEMBLEMENT CITOYEN POUR CHARLIE AUBENAS (10 Janvier 2015)

Voici quelques images prises lors du rassemblement citoyen qui a eu lieu hier après-midi (10/01/2015) sur la place du Château d'Aubenas en hommage à Charlie et aux victimes de l'obscurantisme et de la haine des attentats de Paris des 7, 8 et 9 janvier 2015.



jeudi 8 janvier 2015

JE SUIS CHARLIE !


Hommage aux journalistes de Charlie Hebdo, aux membres du journal et aux policiers assassinés hier à Paris par des terroristes islamistes :

- Les dessinateurs Honoré, Cabu, Charb, Tignous, Wolinski, l'économiste Bernard Maris, d'autres membres du personnel  ainsi que deux policiers qui gardaient le journal, au total 12 personnes sont mortes, et plusieurs autres ont été gravement blessées.  

Pour la liberté de la presse, pour la liberté d'expression.