"...don't be stuck in the every day reality, allow yourself to dream, have faith in your wildest dreams." [AaRON]

"Ne restez pas scotchés à la réalité quotidenne. Permettez-vous de rêver. Croyez en vos rêves les plus fous..." [AaRON]

lundi 27 août 2012

ENCORE UNE EXPULSION DE ROMS

Expulsion de Roms à Evry  27/8/2012 (photo La Croix.com)

Décidément, M. Manuel Valls continue, quitte à se mettre à dos de plus en plus de monde. Il faut croire que la Gauche n'a pas assez de problèmes comme cela. Je viens d'apprendre qu'un nouveau campement de Roms avait été démantelé à Evry, sans la moindre concertation avec les associations qui leur viennent en aide (Voir ci joint l'article de Libération)


Après les déclarations tonitruantes d'Arnaud Montebourg sur le nucléaire hier : Selon lui, "le nucléaire serait une énergie d'avenir" (Ben voyons ! Voir ce qu'en pensent les irradiés de Fukushima), Manuel Valls poursuit les expulsions de Roms.

Après nous être débarrassés de Sarkozy, nous avions cru naïvement avoir tourné la page. Apparemment, nous nous sommes bien trompés.

Et Hollande dégringole un peu plus dans les sondages !

dimanche 26 août 2012

PREMIER ANNIVERSAIRE DU DÉCÈS DE MATTHIEU MOURARET


Il y a un an, j'apprenais le décès de Matthieu par une de mes élèves. Je ressentis un choc effroyable. Je ne m'y attendais pas. Personne ne s'y attendait. C'était un garçon si incroyablement plein de vie, prévenant, intelligent, gentil.
Je l'ai connu comme élève au collège Le Portalet pendant quatre ans. Il était l'un des piliers de l'Atelier théâtre que j'animais. C'était un excellent acteur, aussi bien dans les rôles tragiques (il avait interprété un inoubliable Créon, dans Antigone d'Anouilh, que comiques).
Je suis resté en contact avec lui après son départ du collège et j'ai un peu suivi ce qu'il a fait au Lycée Marcel Gimond où il continuait le théâtre ainsi qu'à Joyeuse où il interprétait, pour le plaisir de tous, le rôle du duc Anne de Joyeuse. Je sais combien il y était apprécié.
Il était venu filmer notre dernier spectacle avant que je ne quitte le collège et devait me faire passer l'enregistrement.
Un an, et la douleur et le manque sont toujours là car on ne peut oublier un garçon comme lui et regretter qu'il ait préféré dire au revoir aux siens, à ses amis, et quitter cette terre qui lui pesait, même si jamais il ne montrait sa souffrance.
S'il avait vécu, je suis convaincu qu'il aurait fait une grande carrière au théâtre ou au cinéma.
Dans la lettre qu'il a laissée à sa famille, il demandait qu'on ne l'oublie pas. Mais comment pourrions-nous t'oublier, Matthieu ? Impossible, impensable. Tu resteras toujours dans nos coeurs, ceux de tes profs, de tes amis si nombreux, de ta famille.

samedi 25 août 2012

ROMS : UNE LÉGÈRE AVANCÉE DU GOUVERNEMENT



9/8/2012 - démantèlement d'un camp à Hellemmes dans l'agglomération lilloise 
(photo publiée sur le site Montesquieu-Volvestre)

Je m'étais insurgé contre le démantèlement sauvage de plusieurs camps de Roms pendant le mois d'août par décision de Manuel Valls, nouveau ministre de l'intérieur du gouvernement Ayrault. Devant les nombreuses critiques soulevées par cette politique absurde et contre-productive, une réunion interministérielle a eu lieu le 22 août dernier. Malheureusement, les "mesurettes" prises, si elles vont dans le bon sens, sont très loin d'être à la hauteur du problème.
Je ne saurais mieux dire que les deux articles vers lesquels je vous renvoie ici (qui ne sont qu'un choix parmi des centaines d'autres aussi bien dans la presse française qu'étrangère) :

Je me demande ce que sont devenus les Roms dont les campements de fortune (d'infortune, serait plus approprié) ont été détruits et dont ils ont été chassés comme aux pires jours de Vichy ? Où sont les engagements pour que ce genre d'ignominie ne se reproduise plus tant que la Gauche sera au pouvoir ?

Je conçois qu'on ne peut régler un problème qui dure depuis tant d'années en un jour mais je souhaiterais que F. Hollande ne se contente pas d'une réunion et de vues à court terme.

Qu'il installe, par exemple, une commission interministérielle permanente, avec des représentants des Roms, des associations, des personnalités de la société civile connaissant bien et s'étant impliqué dans le dossier afin de trouver des solutions à long terme sur ce problème qui satisfassent aux engagements de la France en ce qui concerne les droits de l'homme.

Selon une étude d'août 2012 de  l'IFOP, 80 % des Français se déclareraient satisfaits du démenantèlement des camps de Roms mais, ce que l'on dit moins, c'est que 73 % des mêmes sondés (toutes catégories sociales et partis politiques confondus, y compris le FN !!!) pensent que "Le démantèlement de camps illégaux de Roms par les forces de l'ordre n'est pas une réponse efficace, elle ne fait que déplacer le problème" [Voir ICI]. Je pense comme eux !

Si la Gauche continue à faire la politique de la Droite, il ne faut pas que François Hollande s'étonne d'être tombé, en à peine plus de 100 jours de présidence, à 46 %  de satisfaits (soit 54 %  d'insatisfaits !!!). Ce n'est pas glorieux. Et, non, M. François Hollande, les Français ne sont pas versatiles. Ils exigent que la Gauche ne renie pas ses engagements, aussi difficiles soient-ils à tenir. 

En ce qui me concerne, j'y veillerai !

mardi 21 août 2012

MUSIQUE : HOMMAGE A SCOTT McKENZIE



Scott McKenzie vient de mourir à l'âge de 73 ans à Los Angeles du syndrome de Guillain-Barré, une maladie neurologique amenant le malade à la paralysie complète.
Ce nom ne vous dit peut-être rien, mais à moi, si, car il est intimement lié à la période de mai 68 et à mes années de fac. A l'époque, nous écoutions tous en boucle son tube planétaire San Francisco, be sure to wear some flowers in your hair, sorti en 1967, véritable hymne à la culture hippie. J'ai toujours le 45 tours vinyle qui m'avait été offert pour mon anniversaire (octobre 1967) par mon frère Yvon. C'était alors ma première année à la fac de lettres de Grenoble.
Surnommé "The voice of Power Flower" (La voix du pouvoir des fleurs), Scott McKenzie devint le leader des "hippies'' de San Francisco qui opposaient le pouvoir de la beauté, de la jeunesse, de la poésie et de la mélodie - le Flower Power - aux auxtres "powers", plus brutaux, ceux de la guerre, de la police et de l'armée, et de l'argent, dans le contexte de l'épouvantable guerre du Vietnam où les Etats-Unis étaient alors engagés.

La contestation, partie des campus universitaires (de Columbia dans le New-Jersey puis de Berkeley en Californie) gagna tous le pays occidentaux, les  étudiants américains refusant en nombre de plus en plus grand au cours du conflit, d'être enrôlés dans l'armée. Beaucoup se suicidèrent ou s'enfuirent au Canada ou au Mexique.

Bye, bye Scott and be glad  wherever you are now ! We shall not forget you. 

dimanche 19 août 2012

LITTÉRATURE : DIRK BOGARDE "UNE ENFANCE RÊVÉE"


J'ai déjà parlé de Dirk Bogarde écrivain. On connaît tous Dirk Bogarde, l'acteur au plus de 70 films qui a tourné avec les plus grands réalisateurs, de Charles Vidor à Joseph Losey en passant par John Frankenheimer ou Luchino Visconti.

J'avais découvert l'écrivain à travers un très beau livre "Voices in the garden" adapté en film par Pierre Boutron sous le même titre "Des voix dans le jardin" avec Anouk Aimée.

J"avais trouvé son style élégant et plein d'humour et j'ai eu envie de lire d'autres livres de lui. Il a, en fait, une carrière d'auteur presque aussi importante que sa carrière d'acteur. Son premier livre, que je suis en train de terminer, est une autobiographie. Il s'intitule "Une enfance rêvée, un postillon frappé par la foudre". Il  commence alors qu'enfant, il se rendait avec sa soeur et une gouvernante, passer l'été dans un cottage du Sussex où le jeune Dirk s'émerveillait en découvrant avec émerveillement toute la richesse de la nature, et le moment où, débutant dans la carrière d'acteur de théâtre, il est appelé à partir faire la guerre, comme des milliers d'autres jeunes gens, pour défendre la liberté contre le nazisme.

J'ai relevé ce passage, où le jeune Dirk raconte la dernière soirée qu'il a passée avec les siens, avant de rejoindre son affectation comme soldat et partir se battre en France :

"Il semblait régner une paix, une tranquillité infinies. Impossible de croire que, le lendemain, à cette même heure, je serais à des centaines de kilomètres de là, au bord du processus qui ferait de moi un soldat et fondrait mon identité dans une masse anonyme. Mais je pris la ferme résolution, en cet instant près de la mare, de refuser de perdre ma personnalité. Je conserverais, par-devers moi, le trésor de ces êtres, de ces lieux, le cottage, Lally (1)  et tout le reste, sans en jamais rien abandonner. Ce serait mon salut et mon réconfort si les choses se mettaient à aller mal."

(1) Lally était leur gouvernante et elle joue un grand rôle dans la 1ère partie du livre.

[Dirk Bogarde - "Une enfance rêvée, un postillon frappé par la foudre." Paris, Ed. Williams-Alta, 1977]

mardi 14 août 2012

MUSIQUE : COCK ROBIN "THE PROMISE"



Paroles de "The promise" par Cock Robin

Help me out of the life I lead
Remember the promise you made
Remember the promise you made

Could I rely on your faith to be strong
To pick me back up and to push me along
Please tell me

You'll be there in my hour of need
You won't turn me away
Help me out of the life I lead
Remember the promise you made
Remember the promise you made

TUNISIE : HALTE AUX DISCRIMINATIONS FAITES AUX FEMMES


Des milliers de Tunisiens et de Tunisiennes sont descendus dans les rues pour que l'ancien statut, datant de 1956, qui faisait de la femme l'égale de l'homme soit maintenu malgré la pression des intégristes qui dirigent désormais le pays. Voir à ce sujet l'article de Rts.com

ROMS : LA GAUCHE RECONDUIT LA POLITIQUE DE LA DROITE

France Août 2012 (photo Philippe Desmazes/AFP parue dans La Montagne)

Je le dis comme je le pense. Je ne fais aucun mystère de mes opinions de gauche. Mais je ne peux rester silencieux devant la reprise, par Manuel Valls, actuel ministre de l'intérieur du nouveau président François Hollande, dont j'ai salué l'élection, de la même politique raciste et xénophobe envers les Roms que j'avais dénoncée du temps le gouvernement Sarkozy (A ce sujet je vous invite à vous reporter à mes posts précédents sur le même sujet en tapant, dans le module de recherche de ce blog, les mots-clé : roms, gitans, expulsions, etc.)

Je comprends parfaitement qu'il faille réguler et réglementer la venue des Roms sur notre territoire mais j'espérais mieux d'une personnalité de gauche, que les origines étrangères devraient au contraire rendre plus humain et plus compréhensif de ces problèmes.

Sans doute la tâche n'est pas facile : elle devrait être abordée avec d'autant plus de doigté en ouvrant une large concertation avec les associations qui s'occupent des problèmes de migration et les instances européennes. Ce n'est pas le cas puisque ces récentes expulsions, qui rappellent trop une politique que nous ne pouvons plus supporter, ont appelé l'attention de la Commission européenne qui a replacé la France sous surveillance. Voir à ce sujet l'article du journal La Montagne. 

Ce n'est pas un bon point pour la gauche et le gouvernement Hollande et je le déplore.

Je vous invite aussi à signer cette pétition  :http://www.petitionenligne.fr/petition/contre-la-discrimination-des-roms-et-des-gens-du-voyage/189

Ecoutez aussi cette chanson de Léonard Cohen interprétée par Graeme Allwright:

MUSIQUE : MICHEL BERGER CHANTE "SERAS-TU LA ?"



Michel Berger nous a quittés le 2 août 1992 d'une crise cardiaque à l'âge de 44 ans. Cette chanson a été composée après sa séparation d'avec Véronique Sanson qui venait de le quitter "juste pour acheter des cigarettes".

jeudi 9 août 2012

CINEMA : "LE GARÇON AU PYJAMA RAYE"


Je viens de voir un très beau film : "Le garçon au pyjama rayé" de Mark Herman dont j'ai parlé sur mon blog cinéma : ICI (avec, dans le rôle principal, Asa Butterfield qui tient aussi celui d'Hugo Cabret).
Mais attention, à voir l'affiche, vous vous doutez bien que c'est un film très dur mais qui, malheureusement, rend compte d'une situation qui a existé. Si vous voulez en savoir plus sur ce film et sur l'oeuvre littéraire de John Boyne dont il a été adapté, rendez-vous sur l'article (en anglais) qui lui est consacré sur Wikipedia : The Boy in the Streeped Pyjamas (beaucoup plus complet que l'article en français.)

vendredi 3 août 2012

BEETHOVEN : IXème SYMPHONIE (FLASH MOB)

Je remercie beaucoup Geneviève AK de m'avoir adressé cette vidéo. Cela se passe à Sabadell, en Catalogne espagnole. A mon tour, je vous fais part de cette initiative que l'on aimerait voir se renouveler plus souvent. Un grand moment de musique dans une ambiance détendue et sympathique. Superbe !



On the 130th anniversary of the founding of Banco Sabadell we wanted to pay homage to our city by means of the campaign "Som Sabadell" (We are Sabadell) . This is the flashmob that we arranged as a final culmination with the participation of 100 people from the Vallès Symphony Orchestra, the Lieder, Amics de l'Òpera and Coral Belles Arts choirs.

En el 130º aniversario de la creación de Banco Sabadell hemos querido rendir un homenaje a nuestra ciudad con la campaña "Som Sabadell". Esta es la flashmob que realizamos como colofón final con la participación de más de 100 personas de la Orquestra Simfònica del Vallès y los coros Lieder y Amics de l'Òpera y la Coral Belles Arts.

Pour le 130ème anniversaire de la fondation de la Banque Sabadell, nous avons voulu rendre hommage à notre cité en organisant la campagne "Nous sommes Sabadell". Voici le clin d'oeil que nous avons organisé pour couronner cette campagne avec la participation de 100 musiciens de l'Orchestre symphonique du Vallès et les Choeurs Lieder et Amis de l'Opéra ainsi que la Chorale Belles Arts.