"...don't be stuck in the every day reality, allow yourself to dream, have faith in your wildest dreams." [AaRON]

"Ne restez pas scotchés à la réalité quotidenne. Permettez-vous de rêver. Croyez en vos rêves les plus fous..." [AaRON]

vendredi 29 juin 2012

AUNG SAN SUU KYI A PARIS



Avant de regagner son pays et après une triomphale tournée européenne à l'occasion de la remise symbolique du prix Nobel qu'elle n'avait pas été autorisée à recevoir en 1991 (en son absence, il avait été remis à ses fils et à son mari), Aung San Suu Kyi a été reçue le 26 juin à Paris par le nouveau président français François Hollande. Après avoir commencé son périple à Genève, elle avait été reçue avec les honneurs dans la plupart des capitales européennes, en particulier à  Dublin et à Londres. Paris était sa dernière étape. Elle est ensuite rentrée en Birmanie où, malgré un assouplissement sensible de la dictature qui y régnait depuis 1962, la démocratie est loin d'avoir repris tous ses droits. 

Bien qu'un gouvernement civil et un parlement aient été élus en mars 2011, c'est toujours un général, ancien membre de la junte, qui dirige la Birmanie avec l'appui de l'armée.


La libération d'Aung San Suu Kyi, après 15 années passées en résidence surveillée, et son élection comme députée, représentent pourtant, pour les Birmans, un immense espoir de voir évoluer la situation vers la démocratie.

Je souhaite à cette femme extraordinaire, qui a cependant 67 ans et est épuisée par le combat qu'elle a mené toute sa vie, de voir enfin son pays définitivement libre.

dimanche 24 juin 2012

CINEMA : "INDIAN PALACE"


"A feel good movie" (un film qui fait du bien), à voir d'urgence, avec Maggie Smith, Judi Dench, Dev Patel. Voir ma critique complète sur : Cinérock07 

Courez-y d'autant plus que, du 24 au 27 juin, c'est la Fête du cinéma (2,50 € la place après la 1ère place achetée au tarif  normal)

jeudi 21 juin 2012

EURYTHMICS : "MIRACLE OF LOVE"




Paroles et traduction de "Miracle Of Love"

How many sorrows
Combien de souffrances
Do you try to hide ?
Essayes tu de cacher ?
 In a world of illusions
Dans un monde d'illusions
That's covering your mind ?
Cela obscurcit-il ton esprit ?
 I'll show you something good
 Je te montrerai quelque chose de bon
 Oh I'll show you something good
Oh je te montrerai quelque chose de bon
When you open your mind
Quand tu ouvriras ton esprit
You'll discover the sign
Tu découvriras le signe
That there's something
Qu’il y a quelque chose
You're longing to find...
Que tu désires tellement trouver…
 The miracle of love
 Le miracle de l'amour
 Will take away your pain
 Emportera tes peines
When the miracle of love
Quand le miracle de l'amour
Comes your way again.
Croisera à nouveau ton chemin
Cruel is the night
Cruelle est la nuit
That covers up your fears
Qui dissimule tes peurs
Tender is the one
Tendre est celui
Who wipes away your tears
Qui essuie tes larmes
There must be a bitter breeze
 Il doit y avoir une brise aigre
To make you sting so viciously
Pour que ta souffrance soit aussi grande
They say the greatest cowards
 Ons dit que les plus grands lâches
Can hurt the most ferociously
Peuvent blesser très férocement
But I'll show you something good
Mais je te montrerai quelque chose de bon
Oh I'll show you something good
Oh je te montrerai quelque chose de bon
If you open your heart
Si tu ouvres ton coeur
You can make a new start
Tu peux prendre un nouveau départ
 When your crumbling world falls apart
 Quand ton monde en ruine s'écroule
The miracle of love
Le miracle de l'amour
Will take away your pain
Effacera ta douleur
 When the miracle of love
 Quand le miracle de l'amour
 Comes your way again
Croisera à nouveau ton chemin

Merci à La Coccinelle.com pour les paroles.

lundi 18 juin 2012

THE IRREPRESSIBLES SING "MIRROR, MIRROR"



Mise en scène assez étrange, je le reconnais, mais la musique est superbe et la voix exceptionnelle. Quant aux paroles... Je tâcherai de les ajouter un de ces jours...    

BIBIE CHANTE "TOUT DOUCEMENT"



Grand succès de l'année 1985, Bibie, de son vrai nom Béatrice Adjorkor Anyankor, a bien été oubliée ensuite bien qu'elle ait essayé de continuer sa carrière de chanteuse et ait sorti des albums jusqu'en 2003. Merci à Jean-Claude Deloménie (Delo) de nous l'avoir rappelée.

samedi 16 juin 2012

MUSIC : COLDPLAY SINGS "YELLOW"

Et pour faire bonne mesure, voici un autre titre de Coldplay : Yellow.

MUSIC : "PARADISE" BY COLDPLAY



Je dédie cette chanson à mon frère Yvon.

Paroles/Lyrics




COLDPLAY : Paradise
Oo-oo-oo, oo-oo-oo, oo-oo-oo.
Oo-oo-oo, oo-oo-oo, oo-oo-oo.
When she was just a girl,
Quand elle était juste une enfant
She expected the world,
Elle attendait tout du monde,
But it flew away from her reach,
Mais il s'enfuit hors de sa portée
So she ran away in her sleep.
Alors, elle se mit à courir au loin dans son rêve

Dreamed of para-para-paradise,
Rêver de paradis
Para-para-paradise,
Para-para-paradise,
Every time she closed her eyes.
Chaque fois qu'elle fermait les yeux

Oo-oo-oo, oo-oo-oo, oo-oo-oo.
Oo-oo-oo, oo-oo-oo, oo-oo-oo.

When she was just a girl,
She expected the world,
But it flew away from her reach,
And bullets catch in her teeth.
Et elle prit des coups
Life goes on,
La vie continua
It gets so heavy,
Elle devint si pesante
The wheel breaks the butterfly.
Le papillon s'écrasa sur le parebrise
Every tear, a waterfall.
Chaque larme fut une cataracte
In the night, the stormy night,
Dans la nuit, la nuit d'orage
She closed her eyes.
Elle fermait les yeux 
In the night,
Dans la nuit,
The stormy night,
La nuit d'orage,
Away she flied.
Elle s'envolait au loin.

[Refrain]
I dream of para-para-paradise,
Je rêve du paradis
Para-para-paradise,
Paradis,
Para-para-paradise,
Paradis,
Whoa-oh-oh oh-oooh oh-oh-oh.

She dreamed of para-para-paradise,
Elle rêvait de paradis
Para-para-paradise,
Paradis,
Para-para-paradise,
Paradis,
Whoa-oh-oh oh-oooh oh-oh-oh.

La-la
La-la-la-la-la
La-la-la-la-la
La-la-la-la.

Still lying underneath the stormy skies.
Allongé sous les ciels d'orage,
She said oh-oh-oh-oh-oh-oh.
Elle disait Oh, Oh, Oh,
I know the sun’s set to rise.
Je sais que le soleil reparaîtra.

[Refrain] (x2)

Oh, oh. Oo-oo-oo-oo-oo.

[Refrain]

Oo-oo-oo, oo-oo-oo, oo-oo-oo
Oo-oo-oo, oo-oo-oo, oo-oo-oo
Oo-oo-oo, oo-oo-oo, oo-oo-oo
Oo-oo-oo, oo-oo-oo…

Traduction par Dreamcatcher

AUNG SAN SUU KYI A OSLO LE 16 JUIN 2012



Aung San Suu Kyi a pu enfin se rendre à Oslo pour remercier le Comité Nobel de lui avoir remis le Prix Nobel de la Paix 1991 que ses fils et son mari étaient venus chercher alors qu'elle était assignée à résidence en Birmanie. Je tâcherai de trouver le texte intégral de son allocution et prie d'avance les non-anglophones de m'excuser.

vendredi 15 juin 2012

CHANSON : CHAGRIN D'AMOUR "CHACUN FAIT C'QUI LUI PLAÎT"



Cette chanson a été le tube de l'année 1981. Ce fut l'un des premiers rap français. Le chanteur Grégory Ken  est décédé d'un cancer en 1996 à l'âge de 49 ans. Le parolier-producteur était Philippe Bourgoin et la chanteuse Valli (qui est toujours chroniqueuse sur France-Inter).

Paroles de la chanson


Chacun fait c’qui lui plaît (1981)

Cinq heures du mat´ j´ai des frissons
Je claque des dents et je monte le son
Seul sur le lit
Dans mes draps bleus froissés
C´est l´insomnie
Sommeil cassé
Je perds la tête
Et mes cigarettes sont toutes fumées
Dans le cendrier
C´est plein d´Kleenex et d´bouteilles vides
J´suis tout seul, tout seul, tout seul
Pendant qu´Boulogne se désespère
J´ai d´quoi m´remplir un dernier verre
Clac fait le verre en tombant sur le lino
J´m´coupe la main en ramassant les morceaux
Je stérilise, les murs qui dansent
L´alcool ça grise et ça commence...
{Yeah, Yeah, Yeah, Yeah}
... font les moutons, sur le parquet.

{Off:} Et à c´moment là, qu´est-ce que vous avez fait?

J´crois qu´j´ai r´mis la radio

{chœurs:}
Chacun fait, fait, fait
C´qui lui plaît, plaît, plaît!

L´précipice est au bout

{chœurs:}
L´précipice on s´en fout!
Chacun fait, fait, fait
C´qui lui plaît, plaît, plaît.
Toutes les étoiles qui brillent

Qu´est-ce qu´elles ont à m´dire, les étoiles?

Six heures du mat´
Faut qu´j´trouve à boire
Liqueur forte ou café noir
J´brûle un feu rouge
Police patrouille
Je serre les fesses
Y a rien qui presse
"Quatre, cinq francs ma rose!"
Crie le p´tit chose
Dans le matin rose
Car mon nom dîne
Sous ses comptines

{Off:} Ah! Qu´est-ce t´as là, qu´est-ce t´as ta?

Tout près d´une poste
Y a un p´tit bar
Je pousse la porte
Et je viens m´asseoir
Trois, quatre, patibulaires
Tapent le carton dans les waters
Toute seule au bar
Dans un coin noir
Une blonde platine
Sirote sa fine
Elle m´dit : "Champagne?"
Je l´accompagne
Elle m´dit : "Cinquante?"
J´lui dis : "Ca m´tente"

{Off:} Et vous êtes rentré comment?

Dans ma voiture
Ah! Et y avait toujours l´même air à la radio

{chœurs:}
Chacun fait, fait, fait
C´qui lui plaît, plaît, plaît!

Que d´pression dans les bars!

{chœurs:}
Personne te pousse à boire!
Chacun fait, fait, fait
C´qui lui plaît, plaît, plaît!

Les gens ont d´ces manies!

{Elle:} Les décalcomanies

Sept heures du mat´, hum
L´hôtel
Je paie
J´abrège
Je fouille mes poches
Je sais c´est moche
Son sourire rouge
Son corps qui bouge
Elle fait glisser son cœur croisé
Sur sa peau bronzée
T´as les bas nylon
Qui filent sur l´édredon
Ses ongles m´accrochent
"Tu viens chéri?"
Le lit qui craque
Et les volets claquent
Seuls dans le lit
Dans ses draps bleus froissés
Sur sa peau glisse mes doigts glacés
Elle prend la pose
J´pense à aut´chose,
Ses yeux miroirs
Renvoient mon r´gard
Les anges pressés
Dans ce bleu glacé
Me disent : "C´est l´heure!"
J´leur dis : "Quelle heure?"

{Off:} Et vous vous souvenez vraiment pas de c´qui s´est passé?

Non, vraiment pas.

{chœurs:}
Chacun fait, fait, fait
C´qui lui plaît, plaît, plaît!

Sous mes pieds, y a la terre!

{chœurs:}
Sous tes pied, y a l´enfer!
Chacun fait, fait, fait
C´qui lui plaît, plaît, plaît!

Mon Dieu, j´peux même pas jouir!
{Elle:} Tant pis pour toi, il faut dormir!

Alors j´me sauve dans le matin gris
C´est plein d´cageots et pas d´taxi
Les chats qui s´tapent leurs p´tits ronrons
Les Eminences, les P´tits Bateaux
Porte d´la Chapelle
Je m´sens pas belle
Mes bigoudis
Sont plus en plis
Dans mon studio, j´aspirateur
La vidéo m´fait un peu peur

{chœurs:}
Madame pipi
A des ennuis
Monsieur papa
S´fait du tracas
Dans les logis
Des mals lotis
Bébé vomit sa bouillie

{Elle:}
Huit heures du mat´ j´ai des frissons
Je claque des dents et je monte le son
Seule sur le lit
Dans mes draps bleus froissés
C´est l´insomnie
Sommeil cassé
Je perds la tête
Mes cigarettes sont toutes fumées
Dans le cendrier
C´est plein d´Kleenex et d´bouteilles vides
J´suis toute seule, toute seule, toute seule
Pendant qu´Boulogne se désespère
J´ai d´quoi m´remplir un dernier verre
Clac fait le verre en tombant sur le lino
J´m´coupe la main en ramassant les morceaux

{Off:} I don´t need money, I don´t need a car...


Voir aussi l'aventure du tube racontée par Philippe Bourgoin sur le site officiel de Chagrin d'amour. 


jeudi 14 juin 2012

CHANSON : JANE BIRKIN CHANTE "ET QUAND BIEN MÊME"



Une chanson de Serge Gainsbourg interprétée par Jane Birkin.  

WELCOME TO AUNG SAN SUU KYI




La dissidente birmane, Aung San Suu Kyi, enfin libre après des décennies de lutte pour la liberté dans son pays, a été autorisée à quitter la Birmanie (Myanmar) pour une grande tournée des capitales européennes. Arrivée aujourd'hui à Genève, elle a pris la parole à la tribune de l'OIT (Organisation Internationale du Travail). Elle se rendra ensuite à Oslo pour y recevoir le Prix Nobel de la Paix qui lui avait été attribué en 1991 (cela fait 21 ans !) mais qui, en son absence, avait été remis à son mari et à ses fils. Elle n'avait en effet  pas été autorisée à quitter la Birmanie où elle était assignée à résidence par les militaires au pouvoir comme on le voit dans le beau film de Luc Besson, The lady


Welcome to you, Madam ! 


Voir l'article qui lui est consacré dans Le Nouvel Obs' 

mercredi 13 juin 2012

CHANSON : "ATOMIC SKY" PAR NICOLA ET LOU SIRKIS



Je viens de découvrir cette chanson, composée en 1999 et dédiée à Stéphane Sirkis, le frère jumeau de Nicola, mort la même année à l'âge de 39 ans. Stéphane était le père de Lou, qui chante ici avec son oncle, Nicola.

Paroles de Atomic sky

C'est juste une flamme qui brûle sur la montagne
J'espère que tu la vois, j'espère que tu l'aimeras
Juste un signal
- You see atomic sky -
Comme un bruit de balle
- You see atomic sky -
Est ce que tu l'entendras que tu m'y trouveras
Oh le ciel regarde le ciel
Il est à toi il est pour toi
Si tu adores rechercher mes trésors
Est-ce que tu m'aideras est-ce que tu m'enchanteras
Tu m'apprendras
- You see atomic sky -
La vie la haine la joie
- You see atomic sky -
Ici la vie est belle un baiser sur tes lèvres
Oh tu sais comment on fait
Je reviendrai nous oublier
Oh tu sais comment on fait
Je reviendrai nous oublier
Oh le ciel regarde le ciel
Il est à toi il est pour toi
Oh le ciel regarde ce ciel...

[Merci à http://www.parolesmania.com/ ]

CHANSON : AU P'TIT BONHEUR "J'VEUX DU SOLEIL"




Merci à jean-Claude Deloménie de nous avoir rappelé, sur Facebook, cette chanson pleine de joie et d'optimisme de ce groupe tombé dans l'oubli, Au P'tit Bonheur, qui fit un succès en 1991.

GUSTAVE MOREAU : PEINTRE DE L'IMAGINAIRE



Parmi mes peintres favoris figure Gustave Moreau, grand peintre fantastique et symboliste qui s'est beaucoup inspiré du monde légendaire et de la mythologie. C'est un article, trouvé sur un blog d'une personne passionnée de culture, cinéma, littérature, peinture, que je vous recommande (Le chat masqué), que j'ai trouvé un article le concernant. Cet article m'a redonné envie de parler de ce peintre, malheureusement assez méconnu, voire méprisé car souvent classé parmi les "peintres pompiers". Alors que l'oeuvre de Gustave Moreau (1826-1898) est d'une richesse et d'une variété rare. Sa maison, rue de la Rochefoucauld à Paris, dans le 9ème arrondissement, a été transformée en musée à sa mort et, si vous vous rendez dans la capitale, il faut absolument la visiter (Musée Gustave Moreau).  

mardi 5 juin 2012

HOMMAGE A LA GRECE



Melina Mercouri interprète "Je suis née grecque"
(Merci à Jean-Claude Deloménie "Delo" qui a parlé de cette chanson sur son Facebook)

A l'époque où elle a enregistré ce titre (1971), Mélina Mercouri était en exil en France, la dictature des colonels (1967-1974) l'avait déchue de ses droits civiques et de sa nationalité. Ce qui peut sembler une simple chanson du genre "Ah qu'elle sont jolies les filles de Grèce" était en fait bien plus que cela…" Je cite ici un commentaire de hre mgpye du 28/1/2007 car je n'aurais pas pu dire mieux).





A la même époque, elle a publié un livre autobiographique sous le même titre, dans lequel elle raconte sa Grèce : son grand-père avait été maire d'Athènes pendant 30 ans et, entre les deux guerres mondiales pendant lesquelles la Grèce fut durement touchée, le maire de la capitale était considéré comme un personnage plus puissant et respecté que le roi lui-même. Le père de Melina avait siégé comme député au parlement à l'âge de 22 ans. C'est dire combien le destin de Melina Mercouri est étroitement lié au destin de la Grèce. C'est pourquoi elle s'est sentie terriblement blessée lorsque le 21 avril 1967 trois militaires ont fait un coup d'Etat dans la cité qui est à l'origine de la démocratie.
"Je suis née grecque" est un cri né de cette blessure. Bien entendu, Melina y raconte sa vie d'artiste, d'actrice et de chanteuse et sa vie de femme. Mais elle raconte surtout son attachement à sa patrie, à son soleil, à ses paysages et à son peuple, qui sut toujours rester digne à travers les moments difficiles que vécut la Grèce.
Privée de sa nationalité depuis le coup d'État, exilée en France, Melina Mercouri montre dans son livre les multiples facettes de son être. Tour à tour sensible, sensuelle, coléreuse, exubérante, rieuse, pessimiste, espérant au-delà de tout espoir, elle est vraiment l'incarnation de ce peuple d'Athènes qui, à la sortie du travail, semble transformer en gracieux ballet le simple fait de traverser une rue, à un feu rouge, mais qui ne cesse de triturer un chapelet ou un trousseau de clés - signe d'une angoisse profonde devant la vie.

(Texte en grande partie repris de la présentation du livre de Melina Mercouri : "Je suis née grecque" - Livre de poche n°3521 paru en 1973)


vendredi 1 juin 2012

PEINTURE : EDWARD HOPPER

 

 Edward Hopper : "Lighthouse hill"

Bien sûr, le nom de Edward Hopper, peintre américain hyperréaliste,  ne vous est pas inconnu. J'aime beaucoup sa peinture de laquelle se dégage toujours une impression de solitude et de mélancolie. Il a aimé le cinéma et le cinéma le lui a bien rendu car il a inspiré à son tour des cinéastes comme Hitchcock, Terence Malick, Sam Mendes, Wim Wenders, Woody Allen ou David Lynch.
Edward Hopper était né en 1882 et est mort en 1967 à New York. Ses oeuvres sont pratiquement toutes exposées ou conservées aux Etats-Unis et l'Europe n'en possède aucune.
En Europe, les dernières rétrospectives ont eu lieu à Marseille, au Musée Cantini, en 1989, à la Tate Modern à Londres en 2004 (la même année à Giverny) et à Lausanne (Fondation de l'Ermitage) en 2010.
Pour en savoir plus, voir l'article qui lui est consacré sur Wikipedia.