"...don't be stuck in the every day reality, allow yourself to dream, have faith in your wildest dreams." [AaRON]

"Ne restez pas scotchés à la réalité quotidenne. Permettez-vous de rêver. Croyez en vos rêves les plus fous..." [AaRON]

jeudi 31 décembre 2009

mardi 29 décembre 2009

L'IDENTITE NATIONALE ET AUTRES DERIVES...


 Jacques Prévert


Je n'ai pas encore pris position sur le faux débat lancé par le gouvernement sarkozyste sur l'identité nationale. En tant que Français, je suis constamment ulcéré par tant de choses qui se passent en ce moment dans notre pays que je n'aurais jamais assez de temps ni de mots pour dire tout l'écœurement que je ressens. Le soi-disant  "débat" lancé par M. Eric Besson, sur ordre de M. Sarkozy, sur l'identité nationale est un de ces sujets d'exaspération et de révolte qui me donnent envie de vomir. Comme me donnent envie de vomir la chasse aux clandestins, la mort de SDF, etc. Je suis outré que dans un pays qui est pour le monde le symbole de la culture, de l'équilibre, du respect du savoir, et des droits de l'homme, nous soyons tombés aussi bas. J'ai honte, non d'être Français, car ce serait renier tous ceux qui ont cru en les valeurs de ce beau pays et se sont battus pour elles, sont morts pour elles, mais de vivre ces jours sombres où - sous couvert de Dieu sait quelles "valeurs" - des hommes et des femmes politiques osant se dire républicains, bafouent chaque jour un peu plus ces trois mots qui font l'honneur de la France : LIBERTE - EGALITE - FRATERNITE. Cela rappelle trop des heures sombres que, bien que je ne les ai pas vécues, je ne peux ni ne veux oublier.

Je remercie J.-M. Vallée de Pont du Château (dans Télérama n°3129) de nous avoir rappelé, dans son touchant témoignage sur la mort de SDF, le beau poème de Prévert "Etranges étrangers". Après l'avoir recherché sur Internet, je vous le donne ici à méditer car il est, plus que jamais, d'actualité :

Étranges étrangers

Kabyles de la Chapelle et des quais de Javel
hommes de pays loin
cobayes des colonies
doux petits musiciens
soleils adolescents de la porte d'Italie
Boumians de la porte de Saint-Ouen
Apatrides d'Aubervilliers
brûleurs des grandes ordures de la ville de Paris
ébouillanteurs des bêtes trouvées mortes sur pied
au beau milieu des rues
Tunisiens de Grenelle
embauchés débauchés
manoeuvres désoeuvrés
Polaks du Marais du Temple des Rosiers
Cordonniers de Cordoue soutiers de Barcelone
pêcheurs des Baléares ou du cap Finistère
rescapés de Franco
et déportés de France et de Navarre
pour avoir défendu en souvenir de la vôtre
la liberté des autres
Esclaves noirs de Fréjus
tiraillés et parqués
au bord d'une petite mer
où peu vous vous baignez
Esclaves noirs de Fréjus
qui évoquez chaque soir
dans les locaux disciplinaires
avec une vieille boite de cigares
et quelques bouts de fil de fer
tous les échos de vos villages
tous les oiseaux de vos forêts
et ne venez dans la capitale
que pour fêter au pas cadencé
la prise de la Bastille le quatorze juillet
Enfants du Sénégal
dépatriés expatriés et naturalisés
Enfants indochinois
jongleurs aux innocents couteaux
qui vendiez autrefois aux terrasses des cafés
de jolis dragons d'or faits de papier plié
Enfants trop tôt grandis et si vite en allés
qui dormez aujourd'hui de retour au pays
le visage dans la terre
et des hommes incendiaires labourant vos rizières
On vous a renvoyé
la monnaie de vos papiers dorés
on vous a retourné
vos petits couteaux dans le dos
Étranges étrangers
Vous êtes de la ville
vous êtes de sa vie
même si mal en vivez
même si vous en mourez.


Jacques Prévert
[Merci à : http://www.lescorriges.com/article-19394--prevert__etranges_etrangers.php pour le texte du poème] 

"RUN" BY SNOW PATROL




"I'll sing it one last time for you
Then we really have to go
You've been the only thing that's right
In all I've done

And I can barely look at you
But every single time I do
I know we'll make it anywhere
Away from here

Light up, light up
As if you have a choice
Even if you cannot hear my voice
I'll be right beside you dear

Louder louder
And we'll run for our lives
I can hardly speak I understand
Why you can't raise your voice to say

To think I might not see those eyes
Makes it so hard not to cry
And as we say our long goodbye
I nearly do

Light up...

Slower slower
We don't have time for that
All I want is to find an easier way
To get out of our little heads

Have heart my dear
We're bound to be afraid
Even if it's just for a few days
Making up for all this mess"


Thanks to : http://www.lyrics007.com/Snow%20Patrol%20Lyrics/Run%20Lyrics.html
Site officiel/Official site : http://www.snowpatrol.com/
Pour en savoir plus/To know more : http://fr.wikipedia.org/wiki/Snow_Patrol

Snow Patrol - Run

Voici un groupe et une chanson que j'ai découverts en visionnant le premier épisode de la série "Jéricho"

samedi 5 décembre 2009

YODELICE : "FREE"


Maxim Nucci (Yodelice)

Paroles de "Free" par Yodelice (extrait de l'album "Tree of life")

Thank you for pretending that

You can see me in the dark

As if I was making sense

And what I meant is what you really are

Coz


Baby baby baby

I'll be what I wanna be

Crazy as it may be

I'll die when I wanna...


Lies, Set me Free

Lies, Keep me from my fear

Lies, Believe in me

Lies, Heavenly shelter


Thank you for pretending that

I don't cry and I don't care

That my heart is made of clay




And I'll be sailing away


Thank you for pretending that

I've got some skin left on my bones


Thank you for pretending that

I never never never let you go

[ Merci à alemat13 d'avoir ajouté ces paroles ] Merci à (thanks to) : Great Songs

Maxim Nucci (Yodelice) est français (né à Créteil). Après des études de musique au Musican Institute de Londres où, après son diplôme, il devient le plus jeune professeur, il commence à se faire connaître en 2001 lors de l'émission de M6 "Popstars" (comme quoi tous les chemins...). "Tree of life" est son 3ème album. Souhaitons-lui de poursuivre une carrière déjà prometteuse.  


MUSIQUE : YODELICE / FREE


Une vidéo qui peut figurer sans rougir sur un blog dénommé "Au delà des rêves". J'ai aussi été séduit par la musique (entendu dans l'émission "On aura tout vu" consacrée au cinéma sur France Inter.

dimanche 29 novembre 2009

REJOIGNEZ LA CAMPAGNE TCK (Time for Climate justice)



Regardez et écoutez la vidéo publiée sur le site T4CJ http://www.timeforclimatejustice.org./home/
La musique vous rappellera certainement quelque chose. C'est celle de "Beds are burning" du groupe australien Midnight Oil qui eut son heure de gloire dans les années '80. Il fut notamment célèbre pour ses engagements écologiques (contre le nucléaire) et en faveur des aborigènes d'Australe avec la chanson
Beds are Burning. Le nom Midnight Oil vient d'une très vieille expression quasiment plus employée de nos jours : "burning the midnight oil" utilisée lorsqu'une personne travaille ou étudie tard dans la nuit. On dit alors qu'elle « brûle l'huile de minuit », en référence aux lampes à pétrole [Références : Midnight oil Wikipedia]

Beds Are Burning - TckTckTck Campaign (time4climatejustice)

James Blunt - Cry (english subtitled)

mercredi 25 novembre 2009

MARIE NDIAYE N'EST PAS AUX ORDRES !



J'ai été choqué (et je ne suis heureusement pas le seul) de la réaction de l'ancien ministre Eric Raoult appelant au "devoir de réserve" l'écrivaine Marie NDiaye qui venait d'obtenir le prix Goncourt pour "Trois femmes puissantes". Celle-ci, il y a plusieurs mois déjà et ce, bien avant d'avoir reçu le fameux prix littéraire, avait dit qu'elle avait préféré quitter notre pays pour l'Allemagne tant elle ne se reconnaissait plus dans "Cette France qui venait d'élire Sarkozy". M. Raoult confond les écrivains et les fonctionnaires qui s'engagent dans leur contrat de travail à signer une clause de "devoir de réserve". Comment peut-on se rendre aussi ridicule ? Certains hommes politiques seraient bien inspirés de réfléchir à deux fois avant de faire ce genre de déclaration. Hélas, ils ont un exemple très haut placé. Rappelons leur l'adage latin selon lequel la "roche tarpéienne est près du Capitole" et espérons qu'il s'accomplira pour eux avant qu'ils n'aient mis plus à mal notre démocratie.

samedi 24 octobre 2009

THE INNOCENCE PROJECT : L'ADN AU SERVICE DES INNOCENTS



Il y a quelques jours, j'ai appris par France Inter qui est vraiment une excellente radio, l'existence, dans les pays anglo-saxons, d'une association "The innocence project" qui s'attache à prouver l'innocence d'inculpés ou de condamnés (certains ont déjà malheureusement passé de nombreuses années en prison ou, soit se sont suicidés, soit ont été déjà exécutés!), en finançant des tests ADN. En septembre 2009, ils avaient déjà réussi à démontrer l'innocence de près de 242 condamnés et les ont fait libérer lorsqu'il en était encore temps ! Bien entendu, on ne s'étonnera pas d'apprendre que la majorité de ces personnes sont de couleur...

DE NOUVELLES ATTEINTES AUX LIBERTES PUBLIQUES !


Un peu moins d’un an après le retrait du très controversé fichier Edvige, voilà ses successeurs... Comme l’avait annoncé Brice Hortefeux sur France Info en début de semaine, deux nouvelles bases de données ont été créées. Les décrets ont été publiés aujourd’hui au Journal Officiel.

C’était dans la foulée des violences survenues le week-end dernier à Poitiers, en marge d’une manifestation anti-carcérale. Invité de France Info, le ministre de l’Intérieur souligne la nécessité de créer de nouveaux fichiers de police : "Il faut que l’on progresse dans la recherche de renseignements", dit-il. Brice Hortefeux annonce alors qu’il possède dans ses cartons deux projets de base de données, qu’il a soumis au Conseil d’Etat et à l’approbation de plusieurs associations. Deux fichiers qui seront établis "dans le respect des libertés individuelles" (Source : France Info)

Quant à la loi Hadpopi, retoquée plusieurs fois (voir mes posts précédents), elle est cette fois passée envers et contre toutes les oppositions (Sur la loi Hadopi-2, voir la Quadrature du net)

Attention : La pente devient extrêmement glissante et dangereuse pour nos libertés publiques déjà fortement entamées.

UNE DECOUVERTE MUSICALE : ALAN CORBEL "ENDLESS"



En faisant une recherche sur Deezer, j'ai découvert un chanteur que je ne connaissais pas : Alan Corbel. Sa chanson "Endless"  (Sans fin) m'a conquis. Bien qu'il chante en anglais, il est français. C'est un breton de Rennes. Nous lui souhaitons une bonne route.
Je n'ai pas trouvé de vidéo d' Endless mais vous pourrez écouter la chanson en la recherchant dans les derniers ajouts de ma playlist sur Deezer.

Status Quo - In The Army Now

Original de "In the army now" par le groupe anglais Status Quo

JEAN SARKOZY RENONCE A LA PRESIDENCE DE L'EPAD




Dans un discours très digne, qui montre sa "maturité" (on dit les commentateurs), Jean Sarkozy a renoncé à briguer la présidence de l'EPAD. C'est très bien, très sage, en tout cas. Cela montre qu'il est intelligent, ce dont je n'avais jamais douté... et doué. Mais ne nous faisons pas d'illusion. Le "petit" a les dents longues, encore plus longues que son illustre père, et je ne serais pas étonné que, lorsque la polémique (amplement justifiée) aura baissé d'intensité, on le retrouve à la tête du nouvel organisme qui doit regrouper l'EPAD et d'un autre organisme, dont j'ai oublié le nom, à même vocation. Ou d'un autre dont il aura chassé sans tambour ni trompette le précédent occupant. N'oublions pas que, si la porte est fermée, on peut toujours passer par la fenêtre. restons vigilants ! 

LE NOUVEL HYMNE 2009 DES "ENFOIRES" : "ICI LES ENFOIRES"



J'ai entendu le nouvel hymne des Enfoirés sur "Chérie FM". Mis à part la distorsion, que l'on ne peut s'empêcher de constater, entre le statut des artistes (Jean-Jacques Goldman est l'un des artistes les mieux rémunérés de France!) participant chaque année à la grand'messe des Enfoirés, et la réalité du terrain, toujours plus dramatique, les paroles font réfléchir.

Le clip commence par les célèbres paroles de Coluche, toujours aussi émouvantes :

"Moi je file un rencard à ceux qui n'ont plus rien
Sans idéologie, discours ou barratin
On vous promettra pas le festin du grand soir
Mais juste pour l'hiver à manger et à boire"



Le chœur des Enfoirés reprend, sur un autre rythme :
"On nous avait dit c'est pour un soir
On est encore la 20 ans plus tard
Ici Les Enfoirés
Oh oh oh rejoint notre aar......mée

Les saltinbanques c'est pas sérieux
Mais les ministères n'ont pas faient mieux
Ici Les Enfoirés
Oh oh oh rejoint notre aar.....mée

Faut-il chanter contre les misères
Ou bien se taire, passer ne rien faire
Ici Les Enfoirés
Oh oh oh rejoint notre aar.....mée

Chacun n'est plus de gens secourus
Mais chacun n'est plus encore a la rue
Ici Les Enfoirés
Oh oh oh rejoint notre aar....mée

Chanter, chanter même a en pleurer

Chanter, chanter même a en pleurer
Entre un rêve et la réalité
Ici Les Enfoirés
Oh oh oh rejoint notre aar.....mée

Si on est la c'est qu'on est comme des frères
Espèce d'Enfoiré, chante et espère
Ici vos invités
Oh oh oh vive les ma...riés

Parfois je m'demande a quoi ça sert

Espèces d'enfoirés

Chante et espère

Ici Les Enfoirés
Ohouho rejoint notre aar.....mée
Ici Les Enfoirés
Ohouho rejoint notre aar.....mée

Et si tu trouves un jour la solution
On fêtera tous notre dissolution
Ici Les Enfoirés
Oh oh oh rejoins notre armée
Ici Les Enfoirés
Oh oh oh rejoins notre aar.....mée

On nous avait dit c'est pour un soir
On est encore là vingt ans plus tard......

Ici Les Enfoirés
Oh oh oh rejoins notre aar.mée
Ici Les Enfoirés
Oh oh oh rejoins notre ar...Rejoins notre armée
Ici Les Enfoirés
Oh oh oh rejoins notre ar...mée
Ici Les Enfoirés
Oh oh oh rejoins notre ar...Rejoins notre armée"


La musique m'a trotté dans la tête. Je la connaissais, je savais qu'elle était celle d'un tube des années 80. J'ai fini par retrouver la chanson originale. Elle avait été créée en 1981 par deux frères néerlandais Rob et Ferdi Bolland, sous leur nom de scène  "Bolland & Bolland" et le titre en était "In the army now". Elle est devenue un tube international en 1986 lorsqu'elle a été reprise par le groupe anglais "Status Quo". C'est une chanson antimilitariste inspirée par la guerre du Vietnam. J'ai trouvé un clip - qui n'est pas d'une grande qualité - que je mets sur ce blog, ainsi que les paroles originales :

"A vacation in a foreign land
Uncle Sam does the best he can
You're in the army now
Oh, oh, you're in the army now

Now you remember what the draftsman said
Nothing to do all day but stay in bed
You're in the army now
Oh, oh, you're in the army now

You be the hero of the neighborhood
Nobody knows that you left for good
You're in the army now
Oh, oh, you're in the army now

Smiling faces as you wait to land
But once you get there no one gives a damn
You're in the army now
Oh, oh, you're in the army now

Hand grenades flying over your head
Missiles flying over your head
If you want to survive get out of bed
You're in the army now
Oh, oh, you're in the army now

Shots ring out in the dad of night
The sergeant calls (stand up and fight)
You're in the army now
Oh, oh, you're in the army now

You've got your orders better shoot on sight
Your finger's on the trigger
But it don't seem right
You're in the army now
Oh, oh, you're in the army now
You're in the army now
Oh, oh, you're in the army now

Night is falling and you just can't see
Is this illusion or reality
You're in the army now
Oh, oh, you're in the army now
You're in the army now
Oh, oh, you're in the army now

Oh, oh, you're in the army now"

Merci à/Thanks to : www.lyrics007.com pour les paroles

Pour répondre à un commentaire récent d'un lecteur italien, voici quelques précisions en italien sur le titre "In the army now", repris comme hymne des Enfoirés.

Here you can also find the english version of the same article : HERE IN ENGLISH !

lundi 12 octobre 2009

NEPOTISME : A QUI CELA VOUS FAIT-IL PENSER ?

Népotisme.n. m. (1653; it. nepotismo, de nepote, "neveu" 1° Hist. relig. Faveur et autorité excessive accordées par certains papes à leurs neveux, leurs parents, dans l'administration de l'Eglise. 2° Littér. (1800). Abus qu'un homme en place fait de son crédit, de son influence pour procurer des avantages, des emplois à sa famille, à ses amis. V. Favoritisme. [Le Petit Robert, dictionnaire de la langue française]

A qui cela vous fait-il penser ?  Je vous mets sur la piste, son prénom est Jean, et son père est président de la République.

Il est bon, de temps en temps, de rappeler le sens de certains mots de la langue française ! Celui-ci ne s'est jamais aussi bien appliqué à un tel cas de figure.

samedi 10 octobre 2009

ETIENNE DAHO - "SUR MON COU"



Bien que j'aime beaucoup cette chanson et la superbe interprétation qu'en fait Etienne Daho, qui est un artiste que j'apprécie, c'est avec regret que je supprime ce clip de ce blog car E. DAHO soutient la loi hadopi. Je me dois donc de le boycotter.


Mickey 3D - Respire

vendredi 9 octobre 2009

mercredi 7 octobre 2009

Ghost Whisperer Midnight Hour Music Video

Groupe et chanson découverts lors d'un épisode de la série "Ghost wisperer" vue par hasard aujourd'hui sur TF1 (et oui, même TF1 passe de la bonne musique !)

ARCHITECTURE CONTEMPORAINE (SUITE) : SANTIAGO CALATRAVA



C'est grâce à mon amie de Millau, Geneviève AK, que j'ai entendu parler de l'architecte espagnol Santiago CALATRAVA. Il est, entre autres, l'auteur de la gare de l'aéroport de Satolas (actuellement saint-Exupéry à Lyon), ces deux ailes géantes que, personnellement, je ne trouve pas géniales. Il a à son actif, la réalisation de plusieurs dizaines de ponts, de plusieurs musées, d'aéroports, etc. Voir quelques réalisations ici

MARSEILLE : UN DIRECTEUR DE THEATRE EN GREVE DE LA FAIM


Richard Martin applaudi par les spectateurs du Théâtre Toursky

J'ai entendu linformation à France Inter il y a quelques jours : le directeur du théâtre Toursky, situé dans les quartiers populaires du nord de Marseille, Richard Martin, 65 ans, est en grève de la faim pour protester contre la suppression des subventions que lui attribuait jusque là le Ministère de la Culture. Par solidarité, le poète Jean Poncet s'est joint à cette grève de la faim. Depuis 1996, plus de 85000 personnes ont signé une pétition pour le rétablissemnt de cette subvention régulièrement rognée depuis plusieurs années avant d'être totalement supprimée en 2009. Un comité de soutien a été constitué avec notamment Michel Bouquet, Pierre Arditi ou Maxime Le Forestier. Michel Vauzelle, président PS du conseil régional qui soutient le théâtre avec le conseil général et la ville, lui a lui aussi exprimé sa solidarité. Même si la ville de Marseille est son premier partenaire financier, le Toursky n'est pas un théâtre municipal. Selon le maire de Marseille, Jean-Paul Gaudin, UMP, qui est le premier partenaire financier du théâtre, "la ville de Marseille ne parviendra pas à pallier indéfiniment le désistement des autres partenaires", qui déplore par ailleurs "une réelle mise en cause de l'existence du Toursky provoquerait un séisme culturel et politique". Richard Martin a créé ce théâtre, inaguré par le grand Léo Ferré, il y a 38 ans. Depuis ces années, il milite pour "une culture pour tous, pour un théâtre populaire". Selon son directeur, le taux de remplissage du théâtre est supérieur à 90 %.

Source : AFP

Pour soutenir le Théâtre Toursky et son directeur, signez la pétition en ligne sur : http://www.lapetition.be/en-ligne/sauver-le-thtre-toursky-4463.html

PLUS DE 2 MILLIONS DE VOTANTS CONTRE LA PRIVATISATION DE LA POSTE !



"Plus de deux millions de personnes ont participé à la votation citoyenne sur l'avenir de La Poste achevée ce week-end, a affirmé dimanche le comité organisateur, qui a exigé "le retrait" du projet de loi transformant l'entreprise publique en société par actions à capitaux publics. "Avec un chiffre définitif de plus de deux millions à l'échelle nationale et plus de 10.000 points de vote, cette votation est un succès historique", a noté dans un communiqué le comité qui regroupe une soixantaine de partis, associations et syndicats (pas la CFDT). "Nous attendons évidemment du gouvernement qu'il décide le retrait du projet de loi et qu'il lance un débat national dont le point d'orgue serait un référendum officiel", a ajouté le comité dans ce communiqué."
Evidemment, le gouvernement et l'UMP crient au scandale et dénient à cette consultation citoyenne toute valeur.


"Répondant à ces accusations, le porte-parole du comité, Nicolas Galepides (Sud-PTT), a déclaré que (...) dans tous les départements, dans tous les quartiers, les taux de participation ont largement dépassé les attentes des organisateurs, preuve de l'intérêt de la population pour le service public postal". "Avec une écrasante majorité en faveur du refus du changement de statut, le principal enseignement de cette consultation est le souhait de nos concitoyens de participer au débat sur le service public postal. Ils veulent pouvoir exprimer leur point de vue sur ce sujet déterminant pour l'avenir, comme ils l'ont fait toute cette semaine au travers de la votation citoyenne", ont ajouté les organisateurs."

Depuis sa réforme de 2008, la Constitution prévoit le recours au référendum d'initiative populaire. C'était un des engagements de campagne de M. Sarkozy. Mais, s'il sait rappeler en permanence aux citoyens les plus fragiles leurs "devoirs", il oublie beaucoup plus facilement leurs "droits fondamentaux", même ceux qu'il a fait inscrire lui-même dans a Constitution.

Source : http://www.lepoint.fr/actualites-societe/2009-10-05/changement-de-statut-2-millions-de-participants-a-la-votation-citoyenne-de-la-poste/920/0/382890 

dimanche 4 octobre 2009

RESULTATS DE LA VOTATION CITOYENNE CONTRE LA PRIVATISATION DE LA POSTE


Je suppose que, comme moi, vous êtes allés voter contre la privatisation de La Poste hier samedi. Les résultats de ce premier référendum d'initiative populaire, organisé par le collectif  "Appel pour la Poste" mais bien mal relayé par les partis politiques et les syndicats seront connus demain lundi 5 octobre. Espérons que beaucoup de citoyens auront compris l'enjeu de cette votation, première véritable manifestation dans notre pays d'une initiative démocratique, et se seront déplacés pour déposer leur NON dans l'urne.Personnellement, je l'ai fait car je pense que le service public de la Poste est gravement menacé et que, si nous ne faisons rien, tous les services publics de France disparaîtront peu à peu au profit du grand capital et des multinationales. Nous nous devons de réagir et de ne plus laisser faire, comme cela a déjà été le cas pour EDF et GDF (Ah, vous ne le saviez peut-être pas, mais l'un appartient au groupe Suez et l'autre est devenu société anonyme !!!) et exiger que, lorsque des enjeux aussi importants que la nucléarisation de la France, la privatisation des services publics, la santé, etc. sont en cause, le gouvernement consulte les citoyens et organise un référendum d'initiative populaire comme le prévoit désormais, depuis Juillet 2008, la Constitution (art. 11 de la Constitution). CITOYENS, REVEILLEZ-VOUS ! IL EST GRAND TEMPS.

dimanche 27 septembre 2009

PARLONS D'ARCHITECTURE CONTEMPORAINE

 Maison de la Culture de Grenoble (MC2) cliché de Milky (en licence libre sur Wikipedia)

Ma visite à Firminy m'a redonné l'envie de m'intéresser à l'architecture contemporaine. A vrai dire, ce goût ne m'avait jamais quitté. Mon premier choc esthétique avec l'architecture contemporaine avait été à Grenoble, puisque j'y faisais mes études lors des Jeux olympiques d'hiver en 1968 et qu'à cette occasion avaient été bâtis le village olympique, le Palais des sports, la patinoire olympique, certains bâtiments du campus, et surtout la Maison de la Culture à laquelle j'allais très souvent pour assister à des expositions, des conférences ou des spectacles. C'est là que j'avais vu une très belle exposition sur Le Corbusier. Vous voyez que mon intérêt pour ce type d'architecture ne remonte pas à hier.

Photo d'Helge Hoifodt (en licence libre sur Wikipedia)

Je voudrais vous parler aujourd'hui d'une réalisation que je n'ai pas vue, l'Opéra d'Oslo, réalisation récente des architectes de Snohetta, une agence d'architecture norvégienne qui emprunte son nom à Peer Gynt d'Enrik Ibsen et dont le nom signifie "calotte de glace". L'opéra ressemble à un iceberg échoué dans le port d'Oslo. C'est grâce à un article du Monde du printemps 2009 que j'ai découvert cette réalisation qui a obtenu le prix européen d'architecture Mies Van-der-Rohe, (autre grand architecte)  2009.

mercredi 23 septembre 2009

SITE LE CORBUSIER A FIRMINY (LOIRE)

 La main dessinée par Le Corbusier

J'ai déjà abordé ici la question de l'architecture. Lorsque j'étais enfant, je voulais être soit avocat ou architecte soit écrivain. L'un de mes architectes favoris est Le Corbusier mais je n'avais encore jamais vu aucune de ses réalisations (si ce n'est la "Cité radieuse" à Marseille, et encore de l'extérieur). Firminy, dans la Loire comporte un "site Le Corbusier" (et aussi http://www.sitelecorbusier.com/fr/index.html) composé de 5 éléments d'architecture. Comme, ce week-end, je devais me rendre aux environs de Roanne, je m'y suis arrêté. Malheureusement, comme la plupart des œuvres du grand architecte, qui n'a jamais pu achever ses projets, celles-ci ne reflètent qu'une partie incomplète (et sans doute déformée) de sa vision globale. En effet, à part l'Unité d'habitation (que nous n'avons vue que de loin), bâtie sur le même modèle que celle de Marseille, la Maison de la culture et de la jeunesse était en restauration et disparaissait sous les échafaudages, le stade inachevé (il ne sera sans doute jamais terminé), la piscine a été réalisée par un de ses élèves, quant à l'église St. Pierre http://www.monbeaubeton.com/media/36759/firminy.pdf, commencée en 1978, elle n'a été achevée que 40 ans plus tard, fin 2006, au prix de mille compromissions. Personnellement, je suis resté perplexe devant ce bâtiment qui, de l'extérieur, paraît lourd et inachevé et, à part la nef éclairée par des puits de lumière reproduisant la constellation d'Orion (une magnifique réussite, qui n'est d'ailleurs pas une idée du Corbusier mais de José Oubrerie, l'architecte qui a réalisé l'église), je n'ai pas été convaincu et je ne suis pas sûr, quoiqu'en disent ses promoteurs, que Le Corbusier l'eût été lui-même. Comme je l'ai dit, je n'ai pas encore une connaissance assez approfondie de l'œuvre et de la philosophie de Le Corbusier pour juger mais j'ai trouvé trop d'incohérences, de lourdeurs, pour souscrire entièrement à cette réalisation, malgré ses indéniables qualités.

 L'autel. La paroi Est est percée de trous reproduisant la constellation d'Orion 

Je ne regrette cependant pas ma visite à Firminy. J'y reviendrai certainement car je n'ai pas épuisé le sujet Le Corbusier mais je voulais déjà vous donner mes premières impressions.

lundi 14 septembre 2009

MISE A JOUR DE MY PLAYLIST SUR DEEZER

Je vous recommande le lecteur Deezer. Vous pourrez écouter gratuitement et légalement des millions de titres (la plupart en anglais, les artistes français ayant presque tous opté pour l'interdiction de la mise en ligne gratuite de leurs oeuvres). Personnellement, j'ai choisi de boycotter ceux de nos artistes qui ont adopté Hadopi. Je pense que cette attitude frileuse et conservatrice va a contrario de l'histoire et que, là encore, notre pays a raté une marche... (voir plus bas sur ce blog la critique de Jacques Attali). Heureusement que le monde avance sans tenir compte de nos petits états d'âme bien minables. Alors, rendez-vous sur Deezer et écoutez "à donf" la musique qui vous plaît http://www.deezer.com/fr/

Je viens donc d'ajouter pas mal de titres à mon lecteur Deezer. Vous pouvez les écouter tout en regardant mon blog. Bonne lecture et bonne écoute !   

UN CHALEUREUX SALUT AUX AMIS CANADIENS !

Internet est tout de même formidable. J'ai reçu il y a quelques jours un mail d'André Lefebvre, un canadien habitant la province d'Alberta, qui a découvert mon blog grâce à mon article sur "Anna et Mr.God". J'en profite pour saluer les amis canadiens si éloignés et si proches.   

samedi 12 septembre 2009

LUBNA EST LIBRE !


La journaliste soudanaise Lubna Ahmed al-Hussein, qui avait été condamnée par un tribunal de Khartoum à 40 coups de fouets, pour avoir porté un pantalon sous ses vêtements ordinaires, a été condamnée à une amende qu'elle a refusé de payer et a choisi d'aller en prison. Une association proche du pouvoir soudanais a payé l'amende pour elle. Elle est désormais libre. Le combat de Lubna est admirable : par son courage et son intransigeance, elle a réussi à attirer l'attention du monde entier sur cette affaire qui nous paraît, à nous occidentaux, absurde. Je ne crois pas, hélas, que cela sera suffisant pour faire évoluer les mentalités dans les pays, comme le Soudan, qui appliquent  une interprétation de la charia (loi islamique) dans ses aspects les plus inhumains et les plus rétrogrades (surtout vis-à-vis des femmes!). En tout cas, nous ne pouvons que nous incliner devant des personnalités de cette trempe, comme Aung San Suu Kyi*, en Birmanie, et, chaque fois que nous le pouvons, nous qui sommes libres et ne craignons pas d'être condamnés au supplice ou à la mort pour nos idées, relier leur combat pour la condition féminine qui est aussi un combat pour la liberté de toute l'humanité.

* Je suis très triste de constater qu'à l'instar d'Ingrid Betancourt en Colombie, pour la libération de laquelle j'avais milité, Aung San Suu Kyi a beaucoup déçu depuis son élection. C'est pourquoi je fais mon mea culpa et que je supprime tous les posts (à part celui-ci) que j'ai publié sur elle. 

vendredi 11 septembre 2009

Bolero - Donn

Un grand moment de danse vécu dans les années 80 au Palais des Papes d'Avignon.

AUJOURD'HUI : 8ème ANNIVERSAIRE DU 11 SEPTEMBRE !


Déjà 8 ans que j'assistais en direct sur Internet, comme des millions de personnes stupéfaites, à la destruction des tours du World Trade Center. Tout commentaire à ce sujet serait déplacé. Je sais qu'en ce qui me concerne je n'oublierai jamais ces images : elles resteront gravées dans ma tête et l'émotion est toujours là. 

renaud axelle red - Manhattan Kaboul

Je regrette beaucoup d'avoir à retirer lce clip et cette chanson de ce blog. Renaud soutient en effet la loi hadopi.

samedi 29 août 2009

lundi 24 août 2009

Charlie Winston Like a Hobo ( official clip video )

Voici une chanson et un texte que nous avons étudié et chanté avec les élèves d'anglais européen au collège le dernier jour de cours.

CINEMA : DU NOUVEAU SUR MON BLOG CINEMA


Je vous informe de la mise à jour de mon blog cinéma sur Cinérock07

Dernières critiques :

- "London river" de Rachid Bouchareb (2009)
- "Diva" de Jean-Jacques Beineix
- "Be happy" de Mike Leigh (2008)
- "Grace is gone"
- "Inglorious basterds" de Q. Tarentino (2009)
- "The talented Mr. Ripley"
- "Hellphone"
etc.
Inscrivez-vous pour être tenus au courant des nouveautés !

jeudi 20 août 2009

CINEMA : "INTO THE WILD" DE SEAN PENN

Je viens seulement de voir ce magnifique film de Sean Penn que j'avais raté lorsqu'il est sorti au cinéma. Le film retrace l'histoire vraie d'un étudiant de 22 ans Christopher McCandless qui, après avoir obtenu un diplôme qui lui permettrait d'entrer à Harvard, rompt tout lien avec sa famille et la société pour partir en Alaska. En cours de route, il rencontrera plusieurs personnes qui l'apprécieront et voudront lui venir en aide mais il refusera toutes les mains tendues pour réaliser son rêve : vivre "into the wild" (en pleine nature). Malheureusement, insuffisamment préparé, la nature qu'il aime tant aura raison de lui et il mourra d'inanition après s'être empoisonné avec une plante qu'il croyait comestible. C'est un très beau film, émouvant et dont la fin, terrible, ne peut laisser indifférent. La musique accompagne constamment les images et les rencontres. Je mets ici la très belle chanson "Long nights", écrite et interprétée par Eddie Vedder, qui résume à elle seule l'ambiance du film.
Je voudrais saluer l'extraordinaire performance du jeune acteur Emile Hirsch qui n'a pas hésité à perdre 20 kg en 8 mois pour incarner le véritable Chris dont l'histoire a inspiré le film. Un autre acteur, Hal Holbrook, qui joue le rôle du vieux Ron Franz, est aussi particulièrement remarquable et émouvant.

Voir mon blog cinéma Cinérock07

Eddie Vedder - Into the Wild - Long nights

"Long nights", interprété par Eddie Vedder fait partie de la BO du film "Into the wild" de Sean Penn avec Emile Hirsch dans le rôle de Chris.

jeudi 13 août 2009

LES TAPIS DE FLEURS DE CESARETTA


Tapis de fleurs 2008

Tapis de fleurs 2009
Je vous avais présenté Cesaretta, une amie italienne, qui avait été une fabuleuse guide en pays étrusque lors d'un voyage organisé pour Cévennes Terre de Lumière en 1995. Nous sommes restés en contact depuis et nous nous sommes revus lors d'un voyage privé il y a quelques années. Cesaretta habite Bolsena, une petite ville située à une 50e de km au nord de Rome, sur les bords du lac volcanique du même nom, sur les rives duquel était aussi située la capitale religieuse des Etrusques, l'antique Volsini. Chaque année, le jour de la Fête dieu, Bolsena décore sa rue principale de tapis de fleurs, l'infiorata. Cesaretta, aidée de ses étudiants, réalise depuis plusieurs 10es d'années, le tapis qui se trouve sur la partie de rue située en-dessous de sa maison. Voici les photos des deux tapis réalisés en 2008 et 2009.

samedi 8 août 2009

"ORDINARY" BY GRAND AVENUE

Je viens de découvrir un groupe que je ne connaissais pas : Grand Avenue, et leur chanson "Ordinary" dans un épisode de la série de SF Kyle XY. Je n'ai malheureusement pas trouvé de vidéo que je pourrais mettre ici mais vous pourrez écouter cette chanson sur Deezer http://www.deezer.com/listen-3145780

jeudi 6 août 2009

AU SOUDAN, ON FLAGELLE LES FEMMES QUI OSENT PORTER DES PANTALONS !


Au Soudan, une femme, employée par l'ONU, risque 40 coups de fouets pour avoir porté un pantalon!

Dans ce pays, 20.000 jeunes filles ou femmes ont été arrêtées pour des raisons vestimentaires et beaucoup d’entre elles ont subi lle supplice du fouet. En défiant les juges, et bien qu'elle soit employée d'une institution internationale prestigieuse comme l'ONU, Loubna Ahmed-al-Hussein a voulu attirer l'attention du monde sur les lois moyenâgeuses qu'applique son pays à l'égard des femmes au nom d’une fausse morale soi-disant religieuse. Elle l'a fait sciemment, tout en sachant le risque qu'elle encourait.

Pour en savoir plus : http://www.guysen.com/articles.php?sid=10442

SIGNEZ LA PETITION EN SA FAVEUR (en anglais) : http://www.ipetitions.com/petition/lubna/

vendredi 24 juillet 2009

My boy Jack - The grave

Thank you to dechagny for the amazing and beautiful idea to combine the movie "My boy Jack" and this song.

mercredi 15 juillet 2009

brian may - dream of thee (furia)

LA CITE IDEALE ET PIERO DELLA FRANCESCA

La cité idéale (Palais d'Urbino)*

C'est grâce à Michel Aulagnier qui a mis en ligne quelques photos de ces peintures sur Facebook que j'ai été amené à commenter cette "Vue d'une cité idéale" qui se trouve au palais ducal d'Urbino. Selon un livre que je possède, "Elle est animée de la même recherche de formes absolues et de la même atmosphère suspendue qui caractérisent les marqueteries des portes [du palais]. La paternité du tableau est discutée : certains l'attribuent à Piero della Francesca, d'autres à un artiste de son entourage. Certains y voient une ébauche de scène pour une comédie, d'autres une illustration pour le célèbre traité de prospective de Piero della Francesca, De prospectiva pingendi. "

"Ville déserte, écrit Rotondi, en attente d'habitants, toute préparée à la fête, avec des fleurs aux fenêtres et des portes mystérieusement entrouvertes, prêtes à accueillir avec un austère bonheur la vie humaine (...)"

[Extrait de : Carlo BO, Le palais ducal d'Urbino, Paris, Ed. Atlas, 1988 (Les passeports de l'art).]

* Merci à : http://www.wga.hu/index1.html (banque d'images libres de droits pour une utilisation pédagogique ou personnelle)

mardi 14 juillet 2009

PETER CINCOTTI : "December boys"


Paroles de "Decembe boys" par Peter Cincotti :

I'm thinking about you, and I remember everything, all of us
I look at the ocean, but still I can't see anything, but all of us.
The time of open hearts, the time before the rest of life begins
the learning who we are,
what I'd give to be December boys again.

Nothing was easy, but I would do it all again, and never change a thing,
It's all about choices, but I couldn't watch you walk away, without following.
The lifes of broken dreams, the lifes dividing strangers from your friends,
we live in you and me,
What would I give to be December boys again.
In between a man and child all bliss hearts is running wild, everything on earth was worth a child, it took me by surprise
I felt so good to be alive.
Sooner or later You'll find the end to everything, but life goes on,
Twisting and turning forcing us through everyday, until it's gone.
At last I think I know
The past is where we keep what might have been But, it's best to let it go

Coz' we'll never be December boys again,
We'll never be December boys again,
Never be December boys again,
Never be December boys again.

Peter Cincotti - December Boys (Live on RFM)

Générique de fin de December Boys

FILM : "THE DECEMBER BOYS" AVEC DANIEL RADCLIFFE

Je ne comprends toujours pas pourquoi ce film australien, de Rod Hardy, bien qu'il soit sorti depuis 2007 aux USA, n'a toujours pas été présenté en France. Je l'ai finalement trouvé en DVD en anglais (non sous-titré français - ce qui ne me gêne pas mais peut en gêner d'autres, d'autant plus qu'il est sous-titré en arabe, hébreu et... islandais !)
Donc, je viens de le voir, et c'est une excellente comédie dramatique. L'histoire est adaptée du roman de l'irlandais et homme politique Michael Noonan : quatre adolescents, orphelins, sont élevés dans un orphelinat du nord de l'Australie. Les soeurs qui le dirigent décident d'utiliser le don fait à l'orphelinat pour offrir des vacances sur la côte sud de l'Australie, à ceux que l'on appelle les "December boys" car ils sont tous nés en décembre. Ils passent ces vacances dans une crique paradisiaque au bord de la mer au milieu de gens simples, dont le couple âgé qui les accueille chez eux.
Un jeune couple vit aussi dans ce coin perdu. Ils ne peuvent avoir d'enfants et sont décidés à en adopter un. Les quatre adolescents se lancent alors dan une compétition pour se faire aimer et adopter pr le jeune couple.
C'est un très beau film, émouvant et chaleureux, un de ces films qui rendent heureux et qu'on aurait vraiment tort de ne pas voir. Je viens de voir sur Cinémovies qu'il allait être diffusé sur Orange Cinéhappy les 15-16 et 21 juillet 2009. Si vous pouvez le voir, ne vous privez pas.

Le générique de fin est aussi magnifique (interprétation de Peter Cincotti).

dimanche 5 juillet 2009

LOI HADOPI : LE GOUVERNEMENT PASSE EN FORCE !


Malgré les avis critiques ou franchement contre du Conseil Constitutionnel, de la CNIL, du Parlement européen et de de milliers d'internautes, le gouvernement et les industriels du disque et du cinéma sont bien décidés à passer en force. La loi Hadopi, à peine retoquée, devrait être promulguée incessamment , après de légers replâtrages. La nomination de Frédéric Mitterand en remplacement de Christine Albanel, changera d'autant moins la donne que c'est maintenant le ministère de la Justice qui est chargé de faire "avancer" un dossier. L'entêtement n'est jamais bon en politique. Celui de ce gouvernement relève de l'autisme !
Continuez le combat : comme 5489 français, signez la pétition lancée par SVM (Sciences et Vie Micro) sur http://www.svmlemag.fr/petition_riposte_graduee_liste

BO DU FILM "DISTURBIA"

This World Fair

En regardant aujourd'hui le film "Disturbia" (traduit en français sous le titre Paranoïak") avec Shia LaBeouf http://fr.wikipedia.org/wiki/Shia_LaBeouf, j'ai découvert un nouveau groupe que je ne connaissais pas : This world fair (abrévié TWF) http://en.wikipedia.org/wiki/This_World_Fair qui interprète "Don't make me wait" (Ne me fais pas attendre).
Lyrics :
Angel eyes why do you look back
And all this time how did you know that
I'd be here, I'd be here, I'd be here
In this world all alone
So don't make me wait, honey
Don't make me say it out loud
Don't hesitate no honey
Or it will all fall down
Angel eyes why do you gaze
Eveytime I loose my way
You, find me here
Find me here, find me here
So don't make me wait, honey
Don't make me say it out loud
Don't hesitate now honey
Or it will all fall down
Don't make me wait, honey
Don't make me say it out loud
Don't hesitate now honey
Or it will all fall down
All fall down
Don't make me wait, honey
Don't make me say it out loud
Don't hesitate now honey
Or it will all fall down

This World Fair "Don't Make Me Wait" from Disturbia

dimanche 28 juin 2009

Archive 'Words On Signs'

Bullets

POP ANGLAISE : ARCHIVE


Sur Arte, cette semaine, j'ai découvert le groupe anglais "Archive" que je ne connaissais pas. J'ai entendu deux chansons, "Words on signs" et "Bullets (Personal responsibility) que j'ai trouvées magnifiques.

Sur le groupe Archive : http://en.wikipedia.org/wiki/Archive_(band) (anglais) et
http://fr.wikipedia.org/wiki/Archive_(groupe) (en français - moins complet)
En voici les paroles :


« Words on signs »

Close those eyes down,

We all fall down,

Into the space,

Gone with no trace,

Feel your heart slow,

Where will we go,

Into the sunlight,

Or the dead of night.

There's nobody here for me now,

There's nobody here for me now,

There's nobody here for me now.

So much running scared,

Living breathing dead.

There's nobody here for me now,

There's nobody here for me now.

Silence fills you through,

Time to tell the truth,

See the words on signs,

It ends with a blink of an eye.


« Bullets » (Personal responsibility)

Come touch me like I'm an ordinary man

Have a look in my eyes

Underneath my skin there is a violence

It's got a gun in its hands


Ready to make

Ready to make

Read-Ready to make sense of anyone anything

Anyone anything

Anyone anything

Anyone anything

Anyone anything

Anyone anything


Black holes living in the side of your face

Razor wire spinning around you [+echo]

Blistering sky

Blistering sky

Blistering sky

Bullets are the beauty of the blistering sky

Bullets are the beauty and I don't know why

Bullets are the beauty of the blistering sky

Bullets are the beauty and I don't know why


Personal responsibility

Personal responsibility

Personal responsibility

Personal responsibility


Come find me

Let me be the lesser of a beautiful man

Without the blood in his hands

Come and make me a martyr

Come and break my feeling

With your violence

Put the gun in my hand


Ready to take...

Ready to take...

Ready to take...

Ready to take......

Out anyone, anywhere

Anyone, anywhere

Anyone, anywhere

Anyone, anywhere

Anyone, anywhere


Black holes living in the side of your face

Razor wire spinning around you [+echo]

Blister in sky

Blister in sky

Blister in sky

Bullets are the beauty of the blistering sky

Bullets are the beauty and I don't know why

Bullets are the beauty of the blistering sky

Bullets are the beauty and I don't know why


Personal responsibility

Personal responsibility

Personal responsibility

Personal responsibility

Black holes living in the side of your face


Razor wire spinning around you [+echo]

Blistering sky

Blistering sky

Blistering sky

Bullets are the beauty of the blistering sky

Bullets are the beauty and I don't know why

Bullets are the beauty of the blistering sky

Bullets are the beauty and I don't know why


Personal responsibility

Personal responsibility

Personal responsibility

Personal responsibility

FETE DU CINEMA 27 JUIN-3 JUILLET 2009


Je viens coup sur coup d'aller voir deux films aussi excellents l'un que l'autre, bien que dans un genre très différent. Je vous les recommande :

- "Good morning England", un film de Richard CURTIS (USA, 2009), qui s'inspire de l'histoire vraie de Radio Caroline, radio pirate émettant dans les années 60-70 hors des eaux territoriales anglaises. Comédie drolatique avec quelques scènes où l'humour anglais (en fait américain) est porté au sublime. C'est aussi un hymne joyeux à la liberté des moeurs, des goûts musicaux face à la "bienpensance" coincée la plus cocasse.


- Dans un tout autre genre, un film allemand "Die Welle" ("La vague") de Dennis GANSEL, excellentissime, sur ce qui, au début, n'est qu'une expérience de réflexion sur l'autocratisme, et se transforme en une petite semaine, auprès de lycéens qui n'ont rien de nazis, en une tragédie. La démonstration, inspirée d'études menées à Palo Alto aux Etats-Unis, est impressionnante.

Je parle de ces deux films dans mon blog cinéma : http://rock07.blogs.allocine.fr/

mercredi 17 juin 2009

DANSE : BEJART "L'OISEAU DE FEU"

ANNIVERSAIRE DE STRAVINSKY

Google nous apprend qu'aujourd'hui c'était l'anniversaire du grand compositeur Igor STRAVINSKI, né un 17 juin 1882 à Orianenbaum, en Russie et mort en 1971 à New-York. Il est, entre autres, l'auteur de l'Oiseau de Feu et du Sacre du Printemps qui révolutionnèrent la musique classique et inspirèrent des corégraphies inoubliables : http://fr.wikipedia.org/wiki/Igor_Stravinski

LE "DELIT D'OUTRAGE" : UNE NOUVELLE ATTEINTE A LA DEMOCRATIE


Vous ne savez pas ce qu'est le "délit d'outrage"? Moi non plus jusqu'à ce que j'en entende parler à la radio (France Inter, toujours...) Cela peut vous arriver à vous, à moi, honnêtes citoyens. Soyez vigilants. Une association, le CODEDO, créée en juillet 2008 par Romain DUNAND, poursuivi pour "outrage au président de la république". Allez voir le site du CODEDO : http://codedo.blogspot.com/ et vous serez édifiés. Signez aussi la pétition, en ligne sur le site de la Ligue des Droits de l'Homme : http://www.ldh-france.org/Petition-outrage-offense-L-appel?id_donnee=-8&var_mode=calcul

samedi 13 juin 2009

HADOPI RECALEE PAR LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL MAIS LES CENSEURS PERSISTENT ET SIGNENT !


"C'était l'étape de la dernière chance pour les opposants à la loi Création et Internet et ils peuvent souffler un grand coup : le Conseil constitutionnel a annulé, dans une décision rendue mercredi après-midi, une partie du dispositif de la riposte graduée prévue par la loi Création et Internet.
"Il refuse qu'une autorité administrative, en l'occurrence la Haute autorité pour la diffusion des oeuvres et la protection des droits sur Internet (Hadopi), prononce des sanctions à l'encontre des pirates à la place d'une autorité judiciaire. Concrètement, la Hadopi ne pourra pas ordonner à des fournisseurs d'accès de suspendre la connexion des abonnés qui enfreignent le droit d'auteur.
Selon le Conseil Constitutionnel, qu rejoint en cela la Commission et le Parlement européen, "l''accès à Internet est une composante de la liberté d'expression : « Cette liberté implique aujourd'hui, explique le Conseil dans un communiqué, eu égard au développement généralisé d'Internet et à son importance pour la participation à la vie démocratique et à l'expression des idées et des opinions, la possibilité d'accéder à ces services de communication au public en ligne ». [http://www.01net.com/editorial/503277/hadopi-la-coupure-de-l-acces-a-internet-censuree-par-le-conseil-constitutionnel/?utm_source=G&utm_medium=S&utm_campaign=hadopi]

Mais, malgré cet énième camouflet, les pro-Hadopine désarment pas pour autant, à commencer par le ministre de la Culture, Christine Albanel, le gouvernement et l'industrie du disque et du cinéma, preuve supplémentaire s'il en étit besoin que cette "loi" n'est faite, comme le dit très justement Jacques ATTALI (voir mon post précédent) que pour défendre les intérêts économiques - déjà considérables - des majors et non, comme ils le prétendent, le droit d'auteur.


Le pire est que je viens d'apprendre que des réalisateurs aussi épris de liberté que Costa Gavras, le réalisateur de "Z" et du récent film "Eden à l'Ouest", dontle thème est celui d'un clandestin croyant trouver le paradis en Europe [http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=133334&nopub=1.html ont pris fait et cause pour cette loi inique. Dommage pour Costa Gavras qui figurera désormais sur "ma" liste noire personnelle ! Heureusement que d'autres, chanteurs, acteurs, réalisateurs, ne se sont pas laissés circonvenir par leurs "donneurs d'ordre".

lundi 8 juin 2009

4 JUIN 2009 : SOUVENONS-NOUS DE TIEN-AN-MEN !


Excusez-moi du retard à vous parler du XXe anniversaire de TIEN-AN-MEN. J'aurais voulu pouvoir le faire plus tôt mais j'étais très pris par les dernières mises en place du spectacle Antigone que nous préparions, avec l'Atelier-Théâtre du Collège Le Portalet, pour le Vendredi 5 juin au soir. Il n'empêche que j'ai écouté les diverses émissions (principalement sur France Inter, toujours...) qui en ont parlé.

Les Chinois sont muselés par leur gouvernement, sauf à Hong-Kong. Ils ne peuvent pas parler. Faisons-le pour eux !

GERARD DE NERVAL : "EL DESDICHADO"

El Desdichado
(Le Déshérité)

Je suis le ténébreux, — le veuf, — l'inconsolé,
Le prince d'Aquitaine à la tour abolie :
Ma seule étoile est morte, — et mon luth constellé
Porte le soleil noir de la Mélancolie.
Dans la nuit du tombeau, toi qui m'as consolé,
Rends-moi le Pausilippe et la mer d'Italie,
La fleur qui plaisait tant à mon coeur désolé,
Et la treille où le pampre à la rose s'allie.
Suis-je Amour ou Phébus ?... Lusignan ou Biron ?
Mon front est rouge encor du baiser de la reine ;
J'ai rêvé dans la grotte où nage la sirène...
Et j'ai deux fois vainqueur traversé l'Achéron :
Modulant tour à tour sur la lyre d'Orphée
Les soupirs de la sainte et les cris de la fée.


Gérard de Nerval

lundi 18 mai 2009

BOOZ ET LES ANGES


Un frais parfum sortait des touffes d’asphodèle ;

Les souffles de la nuit flottaient sur Galgala.

L’ombre était nuptiale, auguste et solennelle ;

Les anges y volaient sans doute obscurément,

Car on voyait passer dans la nuit, par moment,

Quelque chose de bleu qui paraissait une aile.

La respiration de Booz qui dormait

Se mêlait au bruit sourd des ruisseaux sur la mousse.

On était dans le mois où la nature était douce,

Les collines ayant des lys sur leur sommet.

Ruth songeait et Booz dormait ; l’herbe était noire ;

Les grelots des troupeaux palpitaient vaguement ;

Une immense bonté tombait du firmament :

C’était l’heure tranquille où les lions vont boire.


Victor HUGO : "Booz endormi"

TWILIGHT : UNE B.O SUPERBE !

Edward jouant du piano dans la maison de la forêt

La vidéo et la musique précédente est un enregistrement du "Clair de lune" de Debussy, une des nombreuses musiques formant la B.O du film Twilight. Dans la préface écrite par Stephenie Meyer en exergue du 2nd volume de sa tétralogie (que je suis en train de lire en anglais), l'auteur cite d'autres musiques qui l'ont inpirée pendant qu'elle écrivait. Parmi les musiciens cités, il y a aussi Elbow (le post en-dessous), Linkin Park, Paramore, etc. que, grâce à elle, je suis en train de découvrir...

Clair de Lune

Elbow - One Day Like This

dimanche 17 mai 2009

Dido - Here With Me

DIDO : "HERE WITH ME"


J'ai découvert la voix de Dido ave cette chanson qui servait de générique à la série de SF Roswell. La série était basée sur le mystère de Roswell et les héros en étaient trois jeunes d'origine extraterrestre adoptés par des humains et vivant incognito parmi eux dans la ville de Roswell au Nouveau-Mexique. J'ai bien aimé cette série et regrette qu'elle se soit arrêtée.

Paroles de "Here with me":

I didn't hear you leave
I wonder how am I still here
And I don't want to move a thing
It might change my memory
Oh I am what I am I do what I want
But I can't hide
And I won't go
I won't sleep
I can't breathe
Until you're resting here with me
And I won't leave
I can't hide
I cannot be
Until you're resting here with me
I don't want to call my friends
For they might wake me from this dream
And I can't leave this bed
Risk forgetting all that's been
Oh I am what I am I do what I want
But I can't hide
And I won't go
I won't sleep
I can't breathe
Until you're resting here with me
I won't leave
I can't hide
I cannot be
Until you're resting here
I won't go
And I won't sleep
And I can't breathe
Until you're resting here with me
And I won't leave
I can't hide
I cannot be
Until you're resting here with me
Oh I am what I am I do what I want
But I can't hide
And I won't go
I won't sleep
And I can't breathe
Until you're resting here with me
I won't leave
I can't hide
I cannot be
Until you're resting here
And I won't go
And I won't sleep
And I can't breathe
Until you're resting here with me
I won't leave
I can't hide
I cannot be
Until you're resting here with me
Thank's to : http://www.lyrics007.com/ for the lyrics !

Fool's Garden - Lemon Tree

dimanche 10 mai 2009

LINKIN PARK : "LEAVE OUT ALL THE REST"

Cette chanson figure dans la BO du film "Twilight". La musique joue un grand rôle dans ce film comme elle l'a joué, selon les propres termes de l'auteur Stephenie Meyer, dans l'écriture de la saga.

Paroles en anglais :

I dreamed I was missing
You were so scared
ut no one would listen
Cause no one else cared
After my dreaming
I woke with this fear
What am I leaving
When I'm done here
So if you're asking me
I want you to know
[Chorus]
When my time comes
Forget the wrong that I've done
Help me leave behind some
Reasons to be missed
And don't resent me
And when you're feeling empty
Keep me in your memory
Leave out all the rest
Leave out all the rest [End Chorus]
Don't be afraid
I've taken my beating
I've shared what I madeI'm strong on the surface
Not all the way through
I've never been perfect
But neither have you
So if you're asking me
I want you to know
[Chorus]
When my time comes
Forget the wrong that I've done
Help me leave behind some
Reasons to be missed
Don't resent me
And when you're feeling empty
Keep me in your memory
Leave out all the rest
Leave out all the rest [End Chorus]
Forgetting
All the hurt inside
You've learned to hide so well
Pretending
Someone else can come and save me from myselfI can't be who you are
[Chorus]
When my time comes
Forget the wrong that I've done
Help me leave behind some
Reasons to be missed
Don't resent me
And when you're feeling empty
Keep me in your memory
Leave out all the rest
Leave out all the rest
Forgetting
All the hurt inside
You've learned to hide so well
Pretending
Someone else can come and save me from myself
I can't be who you areI can't be who you are
[Thanks to DJ Deus (gtsujiuchi@sbcglobal.net) for these lyrics]
[Thanks to DJ Deus, joeofthegames@hotmail.com for correcting these lyrics]

NB : Je constate que de plus en plus de sites français sur lesquels on pouvait trouver les paroles de chansons ont fermé suite à la persécution dont ils sont victimes de la part des maisons de disques. Heureusement qu'Internet permet de trouver la même chose sur des sites étrangers. La France, "patrie des droits de l'homme" est sur une bien mauvaise pente actuellement. Il serait temps de renverser la vapeur si on veut éviter d'aller droit dans le gouffre.