"...don't be stuck in the every day reality, allow yourself to dream, have faith in your wildest dreams." [AaRON]

"Ne restez pas scotchés à la réalité quotidenne. Permettez-vous de rêver. Croyez en vos rêves les plus fous..." [AaRON]

dimanche 28 septembre 2008

"BE HAPPY" : UN FILM ANTIMOROSITE

Samedi, je me suis "fait une toile" et je suis allé voir "Be happy" de Mike Leigh (GB, 2008) en VO sous-titrée français. Certes, ce n'est pas un grand film mais qu'est-ce que je me suis marré (et je n'étais pas le seul, dans une salle, pour une fois, à peu près pleine !). Poppy (Sally Hawkins) est une jeune femme fantaisiste et qui prend tout avec drôlerie (par moments, c'est même un peu crispant). Elle est institutrice à Londres et adore son métier. Elle vit en coloc avec Zoë, elle aussi institutrice. Elles ne roulent pas sur l'or mais s'éclatent en sortant "entre copines" car, bien sûr, il n'y a pas de mec (et c'est le principal sujet de conversation de ces dames avec quelques répliques pas piquées des hannetons à la clé - et en anglais, c'est vraiment jouissif). Bref, Poppy vit sa vie et, malgré son aspect écervelé, elle s'occupe bien de ses élèves. L'un d'eux est inexplicablement violent. Par ailleurs, c'est un vrai petit ange. Poppy confie son problème à sa directrice, très sympa elle aussi (elles prennent ensemble des cours de... flamenco avec une espagnole plus espagnole que nature qui estropie l'anglais avec conviction pour notre plus grande joie). Un "aide social" vient à l'école. Il est beau (enfin, pour un anglais), il est grand (en fait immense) et très doux. C'est le coup de foudre. Rien à voir avec le moniteur d'auto-école avec lequel Poppy prend des leçons de conduite : hargneux, coincé et même complètement disjoncté (plus qu'elle, mais dans l'autre sens). Il y a quelques scènes inénarrables. On rit, on s'éclate. Je vous recommande ce film comme je vous recommanderais des pilules anti-morosité (et Dieu sait que, par ces temps de Sarkozysme et de crise économique mondiale, on en a bien besoin! - moi en tout cas). En plus, cela se passe à Londres, ville que, vous le savez déjà, j'adore et la dernière scène de canotage sur la Serpentine, la rivière qui traverse Hyde Park (du moins, je crois) est pleine de poésie. Allez voir ce petit film sympa et "Be happy" ("Soyez heureux") and have a good week !

INTERPOL : "PIONEER TO THE FALLS"

Crédit photo : Jelle Wagenaar © 2005 (These photos are available for promotional web use only. Please feel free to use them, just be sure to credit the photographer. Thanks)

J'ai entendu cette chanson en regardant, hier soir, l'un des derniers épisodes de Smallville (saison 7/Episode 10) et j'ai bien aimé. Après une petite recherche sur Internet, j'ai découvert les paroles de cette chanson et un enregistrement de ce groupe Newyorkais que je ne connaissais pas lors d'un concert à l'Astoria de Londres. Je vous donne ci-après les paroles de la chanson mais je ne m'avance pas, pour l'instant, à proposer une traduction car le texte me paraît très difficile et beaucoup trop de choses m'échappent encore. En attendant, je vous propose de l'écouter et de me faire part de vos sentiments.


Merci à http://www.lyricsmania.com/ pour les paroles :


Show me the dirt pile

And I will pray that the soul can take

Three stowaways

Vanish with no guile

And I will not pay

But the soul can wait

The soul can wait

It's still pretty

What with all these weeks

We’ll be fine

We’ll be fine

But if it’s still pretty

What with all these weeks

Will we find love

And supervise

Show me the dirt pile

And I will pray that the soul can take

Three stowaways

And you vanish with no guile

And I will not pay

But the soul can wait

I felt you so much today

Oh no, you try

You fly straight into my heart

You fly straight into my heart

Girl, I know you try

You fly straight into my heart

You fly straight into my heart

But here comes the fall...

So much for me believing that sorrow

So much for dreams we see but never care to know

Your heart makes me feel

Your heart makes me moan

For always and ever,

I'll never let go

Always concealed

Safe and inside, alive!

Show me the dirt pile

And I will pray that the soul can take

Three stowaways

In a passion it broke

I pull the black from the grey

But the soul can wait

I felt you so much today...


[ Pioneer To The Falls Lyrics on http://www.lyricsmania.com/ ]

INTERPOL - Pioneer to the falls live at the Astoria London

samedi 13 septembre 2008

NON A EDVIGE !

"Oui à la liberté" par Jean-Michel Folon

Vous avez forcément dû entendre parler du "fichier Edvige". Ce fichier, mis en place par le gouvernement français, sans débat public préalable, par un décret publié au Journal officiel du 1er juillet 2008, a considérablement accru les capacités de fichage de nos concitoyens. Ce fichage sera assuré, à l’avenir, par la Direction centrale de la sécurité publique (fusion des Renseignements Généraux et de la DST).
A cette fin, un nouveau fichier policier sera mis en place sous le nom d’EDVIGE (Exploitation documentaire et valorisation de l’information générale). Il recensera, de manière systématique et généralisée, toute personne « ayant sollicité, exercé ou exerçant un mandat politique, syndical ou économique ou qui joue un rôle institutionnel, économique, social ou religieux significatif ». Sans exception, toutes les personnes engagées dans la vie de la cité sont donc visées.
En outre, ce fichage vise à permettre la collecte de renseignements identitaires sur les « suspects » (personne mais également groupe) simplement considérés, par la police, comme susceptibles, à l’avenir et de manière totalement hypothétique, de porter atteinte à « l’ordre public ».
Il permettra de compiler toutes les notes de renseignements telles que : état civil, photographie mais aussi fréquentations, comportement, déplacements, appartenance ethnique, vie sexuelle, opinions politiques, philosophiques, religieuses, appartenances syndicales et associatives
La police sera autorisée à consulter ce fichier en cas d’enquêtes administratives pour l’accès à certains emplois.
Les mineurs ne seront pas épargnés puisque, fait sans précédent dans notre République et particulièrement choquant, leur fichage sera autorisé dès l’âge de 13 ans et cela sans qu’aucune infraction n’ait été commise et sur la seule base de leur dangerosité présumée.
Cette initiative gouvernementale, porteuse à l’évidence de nombreuses dérives, s’inscrit résolument dans le cadre de la mise en place d’une politique sécuritaire ouvertement revendiquée.
Le gouvernement est passé outre aux réserves émises par la Commission nationale Informatique et Libertés concernant ce fichier qui, dès sa parution, a suscité les plus vives réprobations de multiples organisations associatives, syndicales et politiques.
C’est pourquoi les organisations et les personnes signataires de cet appel :
exigent le retrait du décret autorisant la mise en place du fichier EDVIGE qui institue un niveau de surveillance des citoyens totalement disproportionné et incompatible avec une conception digne de ce nom de l’état de droit, sollicitent le soutien et la signature de tous nos concitoyens et de toutes les organisations attachées aux libertés publiques, au respect de la vie privée et des droits de l’enfant, s’engagent à se constituer, dès le mois de septembre 2008, sous forme de Collectif. Pour signer la pétition, qui a déjà recueilli 161773 signatures et être mieux informé sur cette affaire qui concerne chaque citoyen français, cliquez sur http://nonaedvige.ras.eu.org/

samedi 6 septembre 2008

FILMS RECENTS : MES CRITIQUES

J'ai profité de la période de la fin de mes vacances pour aller voir deux films récents.
L'un que j'ai adoré, "My name is Hallam Foe" avec Jamie Bell, le magnifique acteur de Billy Elliott (qui a bien grandi !) et "Lake Tahoe", une production mexicaine d'un certain Fernando Eimbcke, que je ne vous conseille surtout pas d'aller voir sauf si vous voulez mourir d'ennui.
Si vous voulez voir mes critiques de ces deux films (et d'autres que j'ai aimés), allez sur mon Blog Allociné dont voici l'adresse : http://rock07.blogs.allocine.fr/

Je parle aussi de "The Dark Knight" avec un hommage à Heath Ledger.

Dites-moi ce que vous en pensez...