"...don't be stuck in the every day reality, allow yourself to dream, have faith in your wildest dreams." [AaRON]

"Ne restez pas scotchés à la réalité quotidenne. Permettez-vous de rêver. Croyez en vos rêves les plus fous..." [AaRON]

vendredi 29 février 2008

FRANCE 2 : "UN JOUR, UN DESTIN" présentée par Laurent Delahousse

Laurent Delahousse


Excellente émission Mercredi 13/02/08 consacrée aux circonstances de l'enlèvement d'Ingrid Betancourt, il y a 6 ans, alors qu'elle faisait campagne pour devenir présidente de la république de Colombie.
Un jour, un destin : Magazine. Collection inédite proposée et présentée par Laurent Delahousse. Préparée par Laurent Delahousse et Frédéric Martin.

Ingrid Betancourt, les secrets d'un enlèvement Un document de Michel Peyrard.
Le samedi 23 février 2002 à 17 heures, Ingrid Betancourt est enlevée par la guérilla colombienne. Les équipes d’Un jour / un destin sont retournées en Colombie sur les traces de cette femme qui est devenue un symbole pour tous les Français. Elles ont recueilli des témoignages inédits sur les conditions de son enlèvement et ont retracé minute par minute le déroulement de cette journée où tout a basculé.Qui est cette mère de famille franco-colombienne dont les enfants attendent le retour depuis plusieurs années ? Son enlèvement était-il prévisible ? Quelles sont les conditions de sa détention dans la jungle ? Les proches d’Ingrid Betancourt, parmi lesquels sa mère, ses enfants et leur père, sa sœur et son mari, et plusieurs témoins qui ont assisté à son enlèvement nous livrent le récit de cette journée.Enfin, le documentaire fait le point sur la situation actuelle d'Ingrid Betancourt. Les nouvelles preuves de vie, les tractations internationales, la libération récente d'autres otages, les espoirs de sa famille.

POESIE : "Chanson d'automne" de Federico GARCIA LORCA


Grenade, nov. 1918


"Aujourd'hui je sens dans mon coeur

"Un vague frisson d'étoiles,

"Mais mon sentier se perd

"Dans l'âme du brouillard.

"Le jour me tranche les ailes,

"La douleur et la tristesse

"Submergent mes souvenirs

"Dans la source de l'idée.



"Toutes les roses sont blanches,

"Aussi blanches que ma peine;

"Ces roses n'étaient pas blanches,

"Mais il a neigé sur elles

"Qui étaient couleur d'iris.

"Il neige aussi sur nos âmes.

(...)

"Fondra-t-elle cette neige,

"Quand la mort viendra nous prendre ?

"Connaîtrons-nous d'autres neiges,

"D'autres roses plus parfaites ?

"Sur nous la paix viendra-t-elle ?

(...)

"Si l'espérance s'éteint,

"Si Babel se recommence,

"Quelle torche éclairera

"Nos chemins sur cette terre ?

(...)

"Si la mort est bien la mort,

"Que deviendront les poètes

"Et les choses endormies

"Dont personne ne se souvient ?

"Ô soleil des espérances !

"Eau claire ! Lune nouvelle !

"Fraîcheur des petits enfants !

"Âme rude de la pierre !

"Aujourd'hui je sens dans mon coeur

"Un vague frisson d'étoiles

"Et toutes les roses sont

"Aussi blanches que ma peine."



Extrait de "Chanson d'Automne" de Federico GARCIA LORCA, Poésies I (Livres de poèmes, Mon village) traduction d'André Belamich et Claude Couffon. Paris, Gallimard, 1954-1983 (coll. Poésie/Gallimard)



Federico Garcia Lorca a été assassiné par les franquistes dans le petit village de Viznar, à quelques kilomètres au sud de Grenade, à l'aube du 17 août 1936.

vendredi 22 février 2008

CHANTS DE LA TERRE LOINTAINE (Suite)


Suite du post A.-C. CLARKE "Chants de la terre lointaine" (24/08/2007)


Chants de la terre lointaine, disque de Mike Oldfield
Voir la vidéo à la date du 03/01/2009
J'ai parlé de cette oeuvre de science-fiction mais aussi de la musique qui a été créée par Mike Oldfield pour l'accompagner. Voici le texte, traduit par mes soins, qui a été écrit par le musicien pour présenter son oeuvre.

Mike Oldfield (2002)

"Voici plusieurs années maintenant que j'expérimente l'ordinateur graphique comme partie du processus d'élaboration musicale.
"Souvent, alors que je travaillais sur un morceau, je visualisais en même temps des images qui semblaient naturellement naître de la musique. Pendant que je travaillais sur les "Chants de la Terre lointaine", surgissait en moi un double processus où certaines images créées par l'ordinateur m'aidaient à imaginer la musique. Ce CD-Rom représente un croquis visuel des idées et des images qui m'ont traversé l'esprit alors que j'étais en train d'écrire et de composer cet album."

"Dans "Genesis", le texte est un extrait de citations par Bill ANDERS du Livre de la Genèse à bord d'Apollo 8 alors qu'elle était en orbite autour de la lune, à Noël 1968, avec à son bord les astronautes James LOVELL et Frank BORMAN." (Mike OLDFIELD, octobre 1994)

Sur Mike Oldfield, voir : http://fr.wikipedia.org/wiki/Mike_Oldfield

Arthur C. Clarke en 2002 à Ceylan (pour son 86e anniversaire)

"Chants de la Terre lointaine" est mon livre préféré. Sa genèse est curieuse et, en fait, unique. Très tôt, en 1957, l'année où s'ouvrit l'ère spatiale, la phrase "Ce sont les chants de la Terre lointaine" se mit à marteler mon esprit comme surgie de nulle part. Cette phrase ne cessa de me tourner dans la tête, à l'image de ce qu'allait faire le spoutnik dans le ciel environ six mois plus tard. La seule façon que je trouvai de m'en débarasser fut de me mettre à ma machine et de taper une nouvelle de 12 000 mots qui fut publiée l'année suivante dans un magazine américain de S.F.
"Tout cela resta en l'état jusqu'en 1983, date à laquelle je décidai de développer la nouvelle et d'en faire un livre à part entière. Je me lançai ainsi à moi-même un défi : était-il possible d'écrire une oeuvre d'imagination sur le voyage interstellaire, qui soit aussi un roman scientifiquement fondé, dans lequel on admettrait que la vitesse limite étant fixée par la vitesse de la lumière, les voyages dans l'espace prendraient des dizaines, voire des centaines d'années ?
"L'écriture avança avec une lenteur correspondante et il me fallut plus de deux ans avant qu'il soit prêt à être remis aux éditeurs. Pendant ce temps, j'avais presqu'entièrement laissé tomber l'histoire initiale dont seuls demeuraient le lieu et l'idée de base.
"Cela aurait fait, pensai-je, un merveilleux film et cette idée intéressa un temps Michael PHILLIPS ("Rencontres du troisième type", etc.).
"Dans l'introduction du roman, je me réferrai à Star Trek et j'affirmai qu'aucun "warp 6" ne vous conduirai jamais d'un lieu à l'autre en une semaine, temps nécessaire pour voirà temps le prochain épisode de la série. Je concluai en disant que le Grand Architecte de l'Univers n'avait pas prévu cela dans ses plans.
"L'une des occupations majeures des auteurs de S.F. n'est-elle pas d'aller au-delà de limites qui, un jour ou l'autre s'avèreront dépassées ? Témoin cet article paru dans un journal de Mai 1994, "Gravité classique et gravité quantique", que vous ne risquez pas de trouver chez votre marchand de journaux : "Longtemps cliché de S.F., le "warp" transporta des "multitudes de personnages de fiction à travers des années- "lumière d'espace interstellaire dans le même temps qu'il "vous fallait, à vous et à moi, pour vous rendre chez l'épicier du coin. Malheureusement pour les véritables "voyageurs de l'espace, cela n'a longtemps été qu'un rêve au "regard des lois de la physique. Maintenant, tout a changé "... Miguel ALCUBIERRE, physicien à l'Université de Cardiff "au Pays de Galles, décrit un scénario qui présente une "étrange ressemblance avec la propulsion "warp" de la S.F. "Avec la propulsion "warp" de Miguel ALCUBIERRE, nous "pourrions atteindre n'importe quel endroit de l'univers dans "un temps aussi court qu'il nous plaira ! Ce mode de "propulsion est rendu possible grâce aux subtilités de la "théorie générale de la relativité d'Einstein."
"J'espère que Mr. ALCUBIERRE a raison, mais je reste quelque peu sceptique. En effet, si le warp 6 est réellement possible, où sont les touristes ?
"Une autre prévision théorique des "Chants de la Terre lointaine, l'ascenseur céleste, a mieux marché. Le construire nécessiterait un matériau suffisamment solide pour relier une station en orbite fixe à l'équateur terrestre pour ne pas être sectionné par la force de la gravitation terrestre. Un tel matériau a été découvert en 1993 par les chimistes de l'Université de Rice (Texas). Il s'agit d'une forme tubulaire de C 60 [carbonne 60], mieux connue sous le nom de "Buckminsterfullerene". Or, c'est par une extraordinaire coïncidence, que "Bucky" FULLER en personne avait rédigé les notes additives de mon livre "Les fontaines du Paradis", le roman où je mets en oeuvre l'idée de l'ascenseur céleste. Je regrette tant qu'il n'ait pu vivre assez pour voir la découverte du matériau qui porte son nom et qui aurait pu rendre son rêve possible !
"Le livre se termine sur un concert. Je fus enthousiaste lorsque Mike OLDFIELD me dit qu'il souhaitait s'en inspirer pour composer une suite musicale. J'avais été particulièrement impressionné par la musique qu'il avait composée pour les "Killing Fields" [Champs Mortels], et maintenant, après avoir entendu le CD des "Chants de la Terre lointaine", je sais qu'il a comblé toutes mes attentes.
"Bienvenue, Mike, une nouvelle fois dans l'espace : il y a toujours de la place là-haut ! "

"Les Chants de la Terre lointaine étaient dédiés à ma famille d'adoption Sri Lankaise. Comme celle-ci s'est agrandie au cours des dix dernières années, je dois mettre à jour la dédicace que portait mon livre :

A Cherene, Tamara et Melinda,
Hector et Valérie
Pour l'amour et pour la loyauté."

(Arthur C. Clarke)

Sur Arthur C. Clarke, voir le site (en anglais) : http://www.lightmillennium.org/2004_newyear/acc_86th_birthday.html

En français : http://fr.wikipedia.org/wiki/Arthur_C._Clarke

DE BONNES NOUVELLES DE SWANN !


Après avoir pas mal galéré pour avoir des nouvelles de Swann (France 2 m'a beaucoup déçu en me répondant un message automatique), je me suis inscrit sur le forum de cette chaine (bien que je déteste les forums pour leur -généralement- mauvaise tenue) pour être informé.
En voici, de la part de "petittoto" en date du 10/02/08. Elles sont bonnes ! "Moi je peux donner des nouvelles de SWAN! Tout va bien ! Une assistante sociale du point de repere l'a pris sous sa tutelle. Notre SWAN se porte a merveille, il a pris 20kg! Il a une mine resplendissante, il a fallu lui renouveler sa garde robe! Il repondra d'apres l'assistante quand sa main ira mieux, il s'est blessé en ouvrant des huitres! Ne te fais pas de soucis internaute, c'est pas grave! Pour le travail, il cherche ! Comme il fatigue beaucoup quand il reste debout (...) il cherche toujours! Ah! j'ai appris qu'il chantait dans une chorale de l'association ( Jesus n'est qu'amour, viens le rejoindre), il est soliste! Soi-disant qu'il chante à merveille ! Voila internaute, tu peux etre rassuré : SWAN VA BIEN" [lepetitoto]

Plus de détails sur : http://forums.france2.fr/france2/envoyespecial/swan-sdf-lille-sujet_8257_1.htm#t117606


Cette excellente émission a aussi présenté, hier soir (21/02/08) un excellent reportage sur l'actrice Carole Bouquet et son combat en faveur des manifestants de la Rue de la Banque. Bravo !

dimanche 17 février 2008

SOUTIEN AU PROFESSEUR DE BERLAIMONT

Le collège Gilles-de-Chin à Berlaimont (Nord)

J'ai été très choqué, comme beaucoup de mes collègues enseignants ainsi qu'une grande partie de l'opinion française, par cette affaire où une plainte a été déposée contre un professeur de collège qui a giflé un élève. Même si je n'excuse pas le geste de cet enseignant, je peux comprendre ce dérapage. Par contre, je trouve que la sanction (mis en examen pour "violence aggravée sur mineur") est totalement disproportionnée à l'acte. Voir l'exposé des faits sur : http://www.lavoixdunord.fr/journal/VDN/2008/01/31/REGION/un_professeur_juge_pour_avoir_gifle_un_eleve.phtml
J'appelle donc à signer la pétition de soutien au professeur lancée par le SNES de Lille dont voici l'adresse : http://www.lille.snes.edu/spip9/spip.php?article1369#sp1369 (à ce jour plus de 36000 signatures).

Voir aussi le soutien national du SGEN-CFDT : http://www.sgen-cfdt.org/actu/article1574.html

REPORTERS SANS FRONTIERE FAIT PRESSION SUR PEKIN 2008


À quelques mois des prochains Jeux olympiques qui se dérouleront en Chine, Reporters sans frontières (RSF) distribue des affiches et t-shirts de sa campagne «Pékin 2008», représentant les anneaux olympiques en forme de menottes.
Les Jeux de Pékin se dérouleront du 8 au 24 août 2008. RSF déplore que les autorités chinoises n'aient pas tenu leurs promesses faites lors de l'attribution à Pékin des JO 2008 d'améliorer les droits de l'homme et de la liberté de la presse en Chine.
RSF constate au contraire que le nombre de journalistes emprisonnés en Chine populaire, loin de baisser, a augmenté, que les autorités chinoises persécutent tous ceux qui osent critiquer leur politique, que ce soit sur Internet ou ailleurs.
RSF reproche aussi au Comité international olympique (CIO) et aux commanditaires des Jeux de Pékin de rester silencieux sur ces questions, jetant le discrédit sur les valeurs de l'olympisme. Pour RSF, la tenue des prochains Jeux olympiques à Pékin est pourtant une chance inespérée pour la communauté internationale, les commanditaires et les médias diffuseurs de faire pression en faveur des droits de l'homme et de la liberté de la presse en Chine.
En outre, si la situation des droits de l'homme est toujours la préoccupation principale des défenseurs de ces droits dans le monde entier, on ne peut, non plus, ignorer la pollution atmosphérique, devenue alarmante à Pékin.
RSF salue cependant la décision du Prince Charles d'Angleterre, qui a annoncé, le 28 janvier dernier, qu'il n'assisterait pas à la cérémonie d'ouverture des Jeux de Pékin, notamment en raison de la situation des libertés au Tibet.

Signez la pétition en ligne de RSF : http://www.rsf.org/article.php3?id_article=2196

jeudi 14 février 2008

EL CANTO GENERAL (LE CHANT GENERAL) DE PABLO NERUDA

J'ai découvert "El canto general" lorsque je vivais aux Iles Canaries, entre 1976 et 1979. Pour moi, cela a été une révélation extraordinaire. Je ne pense pas qu'il existe une poésie plus réaliste, plus spectaculaire, plus inventive que celle de Neruda. Autant l'attribution de certains Prix Nobel m'a laissé perplexe, autant cette récompense me paraît avoir été justifiée pour Neruda. J'ai eu récemment un échange par Internet avec une correspondante qui avait vu, sur ce blog, que je parlais du "Chant général". En réalité, je ne faisais que le citer parmi mes poèmes préférés mais j'aurais beaucoup plus à en dire.

Il me faudrait aussi parler de l'oeuvre musicale qu'a écrite, à partir de ce poème, un autre très grand monsieur, Mikis Theodorakis.

Je n'ai pas rencontré Neruda - si, en fait, je l'ai rencontré en rêve, il faudra que je m'en explique...- mais j'ai eu la chance extraordinaire de rencontrer Theodorakis à deux reprises, une en 1973, à la maison de la culture d'Annecy, grâce à mon amie Noëlle, qui en connaissait le directeur, nous avons même pu manger à la même table, entouré de ses amis et de ses musiciens et je lui avais parlé d'un projet de spectacle que j'avais à l'époque et que, hélas, la vie ne m'a pas permis de réaliser. Il m'avait même invité à aller le voir en Grèce.
Je l'ai rencontré une deuxième fois en février 1975, alors que je faisais mon service militaire, pour un concert qu'il dirigeait à Colombes. Je garderai toujours le souvenir de ce grand bonhomme dégingandé (il avait eu les jambes cassées lorsqu'il avait été torturé dans les camps des colonels grecs) - il me fit penser à un oiseau tombé à terre étendant des ailes démesurées pour essayer de s'envoler - Il dirigeait magnifiquement ses musiciens et ses chanteurs (en particulier Maria Farandouri, pour laquelle j'éprouve une grande tendresse). Quel souvenir grandiose !
Je voudrais enfin ici parler du livre de Skarmeta, "Une ardente patience" adapté au cinéma sous le titre "Il Postino"/"Le facteur", avec Philippe Noiret qui interprète magistralement le rôle de Neruda exilé par la dictature à l'Ile Noire. Le facteur est interprété par un acteur italien Massimo Troisi qui est mort avant la première. Le film (de Michael Radford) est magnifique. On peut le trouver en DVD. Je vous le recommande chaleureusement !
Film : "Le facteur/Il Postino"

Malheureusement, je ne peux, pour l'instant, en faire autant pour le "Canto general" de Theodorakis, les enregistrements que je possède ne me paraissant pas techniquement à la hauteur d'une telle oeuvre. De même pour les traductions en français du poème de Neruda. Je comprends qu'une telle oeuvre, aussi vaste, aussi grandiose et multiforme, soit difficile à traduire. Toute traduction est une trahison, nous le savons tous et aucun de ceux qui parlent plusieurs langues ne me contredira. Bien traduire de la littérature est difficile, bien traduire un poème est presque de l'ordre de l'impossible. Seul un grand poète peut y parvenir...
Nous reparlerons de tout cela, je n'en doute pas !...

mercredi 13 février 2008

MA POESIE : "LES HOMMES GRIS" UN NOUVEAU POEME MIS EN LIGNE SUR WIKIA AUTEURS

Je vous invite à faire connaissance avec un nouveau site qui a l'ambition de faire découvrir des auteurs (textes, nouvelles, poésie). L'initiateur de ce site est Martin Vernes. Voici son adresse : http://auteurs.wikia.com/wiki/Accueil
Au cours d'un échange de mails, Martin Vernes m'a demandé un texte "sorti de mes cartons". Je lui ai envoyé "Les hommes gris", un poème assez terrible que j'ai écrit en 1979 suite à un rêve et qui n'avait jamais encore été publié. Vous pouvez le lire sur : http://auteurs.wikia.com/wiki/Les_hommes_gris
Je serais heureux de savoir ce que vous pensez de cette initiative et de mon poème en particulier.
Si vous vous sentez en verve de publications, si vous voulez collaborer, contactez Martin Vernes par le biais de sa messagerie sur le site dont l'adresse apparaît ci-dessus.

Les hommes gris

Ce sera l'aube pâle
Ils viendront à ta porte
Ils frapperont trois coups
Ils n'auront de visage
Que celui du brouillard
Et ils seront vêtus de gris

Ils te mettront à terre
Ils frapperont trois coups
Ils faudra que tu dises 
ce qu'ils voudront entendre

Ils frapperont vingt coups
Il faudra que tu dises
Ce qui n'a pas été

Ils frapperont cent coups
Et à la fin tu trahiras
Et de ton sang, tu signeras

[Ce poème a été écrit lors de mon séjour aux Iles Canaries. Lorsque je suis arrivé, en 1976, il y a eu de fortes manifestations étudiantes contre Franco à l'Université de La Laguna où je me trouvais et des étudiants ont été torturés et tués par la Guardia Civil. ce poème a été écrit en hommage à ces victimes de la dictature.] 

Extrait de Poèmes du Vent, par Roland Comte

dimanche 10 février 2008

BRIAN JOUBERT: "Le patineur"


Lors de l'émission "Tenue de soirée" présentée par Michel Drucker (2 février 2008) qui se déroulait à la patinoire de Courchevel. Brian Joubert y dansa sur la chanson "Le patineur" de Julien Clerc, interprétée par Lam. Ce fut un moment d'émotion et de poésie rares que j'aurais voulu pouvoir vous faire partager ici en direct, mais je n'arrive toujours pas à résoudre le problème d'insertion des vidéos. A défaut, voici un lien avec Youtube qui vous permettra de voir un extrait de ce grand et beau spectacle :


Merci à You Tube et à France 2 !

jeudi 7 février 2008

CINEMA : "La guerre selon Charlie Wilson"


LA GUERRE SELON CHARLIE WILSON
(Charly Wilson’s war) un film de Mike NICHOLS (2007)

Avec Tom HANKS, Julia ROBERTS, et Philip SEYMOUR-HOFFMAN

Ce film est adapté d’une histoire vraie, celle du sénateur Charlie Wilson, admirablement interprété par Tom Hanks, que l’on retrouve avec plaisir, après quelques navets retentissants, au meilleur de sa forme.

Au début des années 80, comprenant que la guerre des Afghans contre les Russes est une poudrière qui risque d’avoir des répercussions sur le développement du terrorisme international, avec, à terme, des conséquences pour les Etats-Unis. Il convainc les décideurs de Washington qu’il faut augmenter considérablement les crédits militaires pour appuyer le combat des afghans afin de leur permettre de se libérer de l’emprise communiste.

Charlie est, jusque là, plutôt connu à Washington, pour la vie dissolue qu’il mène, passant son temps dans les boîtes de nuit en compagnie de jolies jeunes femmes, que pour sa connaissance des dossiers et son intérêt pour les commissions politiques.

En réalité, le sénateur Charlie Wilson ne se serait peut-être pas impliqué autant dans cette affaire s’il n’avait, parmi ses relations, Joanne Herring (interprétée par Julia Roberts, sublime !). Riche texane mais aussi anticommuniste fervente, elle vise rien moins que la chute de l'empire soviétique. Trouvant trop timide la réaction américaine à l'invasion de l'Afghanistan, et ayant ses propres contacts en Afghanistan, elle persuade Wilson de la nécessité de porter secours aux Moudjahidin.

Charlie, autant convaincu par la beauté de Joanne, que par ses arguments justifiés, enrôle pour cette mission l'agent de la CIA Gust Avrakotos (magnifiquement interprété par Philip Seymour-Hoffman*), un battant d'origine modeste snobé par la hiérarchie et qui brûle d'en découdre avec les Russes.
Usant de charme, de diplomatie, et d’une intelligence politique remarquable) Charlie, Joanne et Gust réussirent à nouer la plus improbable des alliances secrètes entre le Pakistan, Israël et l'Égypte, et à motiver la commission américaine de la Défense pour allouer les fonds nécessaires et faire parvenir aux « Combattants de la Liberté » les armes qui leur permettraient de lutter contre l'envahisseur...

Ce film est à voir en complément de « Lions et agneaux », le beau film de Robert REDFORD dont je parle dans mon post du 27/12/2007.

* inoubliable en Truman Capote, film de Benett Miller (2006)

Voir ma critique sur CINE ROCK07