"...don't be stuck in the every day reality, allow yourself to dream, have faith in your wildest dreams." [AaRON]

"Ne restez pas scotchés à la réalité quotidenne. Permettez-vous de rêver. Croyez en vos rêves les plus fous..." [AaRON]

jeudi 31 janvier 2008

ANNA ET MISTER GOD (Suite)



Pour répondre à Jean-Pierre, qui m'a laissé le 30/01/08 plusieurs messages à propos de mon post sur le livre Anna et Mister God (voir à la date du 20 septembre 2007), il y a, en effet, une suite à ce magnifique livre : Le cahier d'Anna. 

Anna et Mister God était paru en 1976. Le cahier d'Anna, lui, est paru dix ans après, en 1986 (1987 pour la traduction française).

Voici ce qu'en dit, en avant-propos, l'éditeur :

"Dans Anna et Mister God, Fynn racontait l'histoire de son amitié avec cette enfant extraordinaire et décrivait les rapports très particuliers qu'entretenait Anna avec "Mister God" et avec le monde qui l'entourait.

"L'histoire d'Anna, aves ses vérités éternelles, vit dans l'esprit et le coeur d'innombrables lecteurs. Mais, après la mort d'Anna, il restait peu de choses d'elle - sauf le souvenir indestructible de sa présence, et quelques fragments précieux de ce qu'elle avait écrit. Ce sont ces fragments que nous offre Fynn avec "Le Cahier" d'Anna. (...)"

Même si l'envie ne m'en manquerait pas, je ne vais pas ici reproduire la totalité de ce livre mais seulement un paragraphe pris dans le 1er chapitre, et presque au hasard.

Chut, taisez-vous ! C'est Anna qui parle, et elle parle de Mister God, évidemment :

"J'aime pas tellement aller à l'église et j'y vais parce que j'crois pas que Mister God il est à l'église, et puis d'abord, si j'étais Mister God j'irais pas.

"Les gens, à l'église, y s'plaisent pas parce qu'y chantent des chansons moches, y disent des prières moches et y font comme si Mister God était une grande brute. Eh bien, justement, c'est pas une grande brute : il es rigolo, il est gentil, il est fort et il vous aime tout plein. Quand on regarde Fynn, c'est comme si on regardait Mister God, seulement Fynn, il ressemble à un Mister God en miniature. Mister God est cent fois plus grand !"


Je ressens ces propos au fond de moi comme si je les avais tenus. Et, par les temps qui courent, où beaucoup trop de monde se replie sur soi-même et sur ses "convictions", je trouve que les paroles d'Anna devraient être méditées et répandues car elles sont de salubrité publique.

Anna et Mr. God est publié aux éditions du Seuil en version brochée ainsi qu'en édition de poche (coll. Points)  

mercredi 30 janvier 2008

SWANN (Suite)

Le reportage d'Envoyé spécial a ému beaucoup de monde, particulièrement le cas de Swann. J'ai fait une recherche pour savoir si sa situation avait évolué mais, à la vérité, je ne sais pas. J'ai trouvé cette adresse, que j'indique à tout hasard :

http://www.patamiel.com/marketing_relationnel/2008/01/aidez-swann-mai.html

Les dernières nouvelles que donne Patrick Amiel, l'auteur de ce blog, datent du 15 janvier 2008 :

"Swann - suite
Je viens de discuter par téléphone avec Jérémie Drieu, journaliste pour Envoyé Spécial. Jérémie a eu la gentillesse de me donner le numéro de téléphone de Swann qui a repris contact avec sa mère et a reçu de nombreuses propositions suite à l'émission... mais qui est toujours dans la rue.
J'appellerai Swann en fin de semaine en espérant recevoir d'ici là d'autres messages de personnes qui veulent l'aider. A nous de jouer."


Prochaine émission d'Envoyé spécial : Jeudi 31 janvier 20.50 H sur France 2
http://envoye-special.france2.fr/emissions/38974056-fr.php

SALUT, HEATH !


Heath Ledger dans "Le secret de Brokeback Mountain"


Heath Ledger, l'un des deux cow-boys de "Brokeback Moutain", film porté aux nues par la critique, mais que j'ai personnellement détesté, est mort il y a quelques jours à New York. Heath Ledger avait été découvert par la plupart des spectateurs comme un des deux héros du Secret de Brokeback Mountain. L'acteur, australien d'origine, était seulement âgé de 28 ans. Il a été trouvé sans vie dans l'appartement où il habitait, à Manhattan, a précisé la police. "Nous ne connaissons pas les causes du décès", a ajouté un porte-parole de la police. Selon le New York Times, qui cite des sources policières, l'enquête pencherait pour l'hypothèse du suicide. L'acteur souffrait depuis longtemps de terribles insomnies. Sa séparation récente d'avec son épouse, l'actrice Michelle Williams qu'il avait rencontrée sur le tournage de Broeback Mountain, et dont il avait eu une petite fille, Matilda Rose (2 ans) qu'il adorait, n'avait pas arrangé les choses. Il venait de terminer le tournage, éprouvant, de "The dark Knight", où il jouait de rôle du "méchant" (le Joker) dans une nouvelle version de Batman. Il avait passé les fêtes de Noël avec sa famille, à Perth, en Australie. Pour son père, Kim Ledger, il s'agit d'un accident : "C'était quelqu'un de généreux, qui avait les pieds sur terre et aimait la vie (...) Heath a touché tellement de gens durant sa courte vie mais peu avaient le plaisir de le connaître vraiment", a ajouté son père.

Heath Ledger dans "Chevalier"

Personnellement, j'avais découvert cet acteur dans un film beaucoup moins médiatisé que Brokeback Mountain, "Chevalier" ("A Knight's Tale" de Brian Helgeland, 2001), où il explosait littéralement de talent et de vie. Pour moi, comme pour beaucoup, la mort d'un jeune acteur aussi brillant et talentueux, a été un choc. Salut, Heath, et bon voyage, "Au delà des rêves".

vendredi 11 janvier 2008

ENVOYE SPECIAL : "Une jeunesse sans adresse"




Hier soir (10 janvier 2008), j'ai regardé l'excellente émission de reportage "Envoyé spécial" sur France 2 consacrée au cas de plusieurs jeunes vivant dans la rue.


J'ai été particulièrement ému par la situation de Swann, un jeune homme de 19 ans, qui plus est épyleptique qui, malgré sa situation plus que précaire, vient en aide à ses frères de misère en ramassant et en distribuant aux sans-abris la nourriture qu'il récolte. Ce reportage était bouleversant et on ne peut s'empêcher de trouver inadmissible qu'un pays comme le nôtre, 7ème puissance mondiale selon les économistes, en soit arrivé à une situation pareille malgré les associations, les structures, les grandes déclarations des politiques de tout poil. J'ai été bouleversé et outré.

Ils ont l’âge des possibles, 20 ans, et sont sans domicile fixe. Alors que 47 % des Français craignent de se retrouver un jour à la rue, Envoyé spécial a enquêté sur une catégorie de SDF totalement passée sous silence, les jeunes. Et pourtant, ils sont de plus en plus nombreux : plus d'un SDF sur quatre a aujourd’hui moins de 25 ans. Swann passe ses nuits sur une bouche de métro à Lille. Barbara et Bastien s’aiment mais doivent se séparer chaque soir pour ne pas dormir dehors. A Paris, Cindy, 20 ans, connaît par cœur la rue et ses dangers, la violence, les proxénètes et la drogue… Le point commun de tous ces jeunes : ils ont coupé les ponts avec leurs parents. Sans travail, sans logement et sans famille, ils sont la frange la plus précarisée, la plus démunie et la plus fragile de la jeunesse française.

Deux mois après le reportage, Swann nous donne de ses nouvelles (document audio)



Si vous avez une proposition concrète (emploi, logement) pour les jeunes sans abri dont le cas a été évoqué dans ce reportage, nous vous remercions d'envoyer un message au journaliste qui a réalisé le reportage, Jérémie Drieu. Son adresse mail est la suivante : unejeunessesansadresse@yahoo.fr.

Merci à France 2 et aux réalisateurs de cette émission (Jean-Jacques AMSELLEM, Guilaine CHENU Françoise JOLY) ainsi qu'aux auteurs de ce reportage (Jérémie Drieu et Emmanuel Morel)

Lien avec "Envoyé spécial" : http://envoye-special.france2.fr/emissions/38073214-fr.php